Publicité

Actualité

Publié le 20/12/2004 - Par la rédaction

IBM acquiert 100 % de KeyMRO

La branche consulting de Big Blue se positionne sur le marché européen de l’externalisation des achats indirect en absorbant KeyMRO, plate-forme d’externalisation des achats hors production. Ses trois cofondateurs et quatre clients actuels représentent un volume annuel de transaction de 900 millions d’euros.

KeyMRO, prestataire d’externalisation des achats indirects co-fondé en 2001 par Schneider Electric, Rhodia et Thomson, est désormais une filiale de la branche conseil d’IBM, IBM Business Consulting Services. Annoncée le 13 décembre dernier, l’opération porte sur le rachat de 100 % des parts des trois actionnaires pour un montant non révélé. Cette acquisition permettra au groupe américain de renforcer son activité d’externalisation des processus achats en Europe. Comptant déjà comme clients Good Year et Bombardier aux États-Unis, IBM enrichit son portefeuille avec les trois co-fondateurs, qui viennent de signer pour sept ans la délégation d’une part de leurs achats indirects, et quatre clients acquis par KeyMRO : Faurecia, Axalto, Bouygues Telecom et ElcoBrandt. Ces sept nouveaux clients représentent un volume d’achats de 900 millions d’euros, chacun externalisant entre 10 % et 80 % de ses achats hors production. KeyMRO prévoit de doubler le volume d’achats traité d’ici à 2006.

Publié le 20/12/2004 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°282 - Mai 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play