Publicité

Publié le 09/09/2015 - Par la rédaction

Hopitaux : les achats, porte d'entrée de l'innovation

les acheteurs de plusieurs pays européens se sont réunis à l’appel du Resah le 9 septembre à Paris pour démontrer qu’il est possible de faire une place aux entreprises innovantes dans la commande publique, à condition de connaître les bons outils juridiques.

Face au défi que représente l’intégration d’innovations dans les achats hospitaliers, la communication et l’échange d’information s’avèrent des outils particulièrement importants, tant les bonnes pratiques sont encore rares et l’usage des nouveaux outils juridiques à disposition des acheteurs demeure embryonnaire. Le Resah (Réseau des acheteurs hospitaliers, 480 millions d’euros d’achats mutualisés en 2014), joue en la matière un rôle de pionnier et est bien conscient de cette nécessité. C’est la raison pour laquelle il accueillait mercredi 9 septembre, plusieurs confrères de centrales d’achats hospitalières européennes à Paris dans le cadre des deuxièmes Rencontres européennes de l’achat public d’innovation de santé.

Cette journée d’échanges d’expérience à laquelle ont participé une centaine de personnes venus de sept pays européens (Allemagne, Espagne, Belgique, Grande Bretagne, Italie, Finlande, Autriche), a notamment pour vocation de présenter à différents acteurs de la santé, industriels ou institutionnels des réseaux d’acheteurs déjà très actifs. A commencer par le projet européen INSPIRE (International Network Supporting Procurement of Innovation via Ressources and Education), porté par des acheteurs de six pays l’Autriche, la Finlande, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni et la France (représentée par le Resah). Après deux ans de travail, ce projet vient de déboucher sur la naissance d’une plate-forme européenne d’échanges sur l’achat d’innovation dans le domaine de la santé.

Autre projet phare dans lequel s’est engagé le Resah, avec le consortium européen Happi (Healthy Aeging Public Procurement of Innovation) qui associe à ses côtés six autres centrales d’achats européennes pour réaliser des appels d’offres transfrontaliers pour des entreprises innovantes. Trois premiers lots viennent d’être attribués dernièrement à deux sociétés françaises et une société néerlandaise.


(à suivre dans le n° 242 de La Lettre des Achats)


Publié le 09/09/2015 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°277 - Décembre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play