Publicité

Publié le 13/06/2013 - Par la rédaction

GT Logistics : un fournisseur qui aime les achats

Le groupe GT affiche pour l’année 2012, avec 157 millions d’euros, un chiffre d’affaires stable (1% de croissance en fait) et un résultat net positif. Sa branche logistique industrielle a, elle, progressé de 20% et annonce la signature d'un nouveau client, NTN SNR (roulements).

Au moment de la présentation des chiffres, les  deux dirigeants – Eric et Michel Sarrat – du groupe GT spécialisé dans la location avec chauffeur et la logistique industrielle (2 100 personnes dont 771 pour la branche logistique) affichent une satisfaction plutôt mesurée, même s’ils mettent aussi en avant leur statut d’entreprise familiale et son modèle réputé plus performant sur le long terme que ceux fondés sur une logique strictement financière.

Mais les chiffres du groupe cachent aussi une disparité de situation. Si la branche transport affiche un léger recul, GT Logistics a réalisé une progression de 20% de son chiffre d’affaires (47 millions d’euros) et annonce de nouveaux clients. Ainsi, après Parashop, Bluestar et Safran Herakles (nés de la fusion de SME et Snecma Propulsion Solide mis en place au début de l’année, 2013 verra la signature d’un nouveau contrat (5 millions d’euros) avec TNT SNR (roulements) qui concernera deux sites : Saint Vulbas (01) avec une reprise des équipes d’un précédent fournisseur et Annecy (74) où une plate-forme logistique de 12 000 m2 devrait être construite. La mise en œuvre du contrat débutera en novembre de cette année. TNT SNR vient s’ajouter aux autres clients de l’activité logistique : Ratier-Figeac, Quicksilver, l’Oréal, Hutchinson, Turbomeca (trois sites aujourd’hui).

Eric Sarrat, PDG du groupe, mais qui dirige aussi directement cette branche logistique industrielle, ne cache pas cette fois sa satisfaction d’avoir emporté cet appel d’offres. La consultation a duré treize mois (près de 3000 heures de travail pour le donneur d’ordres pour huit dossiers sélectionnés, puis trois en short-list, en enfin l’attribution du marché. « Nous avons fait évolué nos offres jusqu’à un point insoupçonné ! », raconte Eric Sarrat, qui ne cache pas son « enthousiasme » (c’est son mot) sur tout le processus achats qu’il a vu se dérouler.

Ce qui résume d’une façon générale toutes les démarches achats de ses clients, dixit le dirigeant du groupe GT : « ce sont les plans de progrès obligatoires. Entre 5 et 10% de gains de productivité annuels à produire tout en restant compétitif ! Certains clients exigent parfois jusqu’à 25% ! Les gains de compétitivité résultent, dès lors, d’un travail à la fois sur les coûts du prestataire et ceux des clients ! »

GT Logistics, qui croit plus que jamais au développement de l’externalisation dans son domaine, veut promouvoir sa démarche de lean management qui consiste à supprimer toute non-valeur ajoutée dans les process… Capitalisme familial (y compris en favorisant l’actionnariat des salariés), développement basé sur la gestion des ressources humaines (reprise de personnels, école interne, détection de talents), élimination des gaspillages, le groupe GT met en avant ses valeurs et jure que les acheteurs sont sensibles à ce modèle au moment de leur sélection. Le message est passé. La communication reste l’autre marque de qualité du groupe (lire ainsi le témoignage d’Eric Sarrat dans la Lettre des Achats n° 216 Spécial 20 ans – mai 2013).

Publié le 13/06/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°283 - Juin 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play