Publicité

E-achat

Actualité

Publié le 09/01/2014 - Par la rédaction

E-achat : Ivalua étend son rayonnement européen

Après les Etats-Unis et l’Allemagne, l’éditeur français poursuit son développement à l’international en ouvrant une nouvelle filiale, en Italie cette fois. Sa stratégie d’expansion ne devrait pas s’arrêter là, d’abord dans d’autres pays européens, mais aussi au-delà.

Entré dans une dynamique de croissance durable avec un chiffre d’affaires qui devrait approcher 13 millions d’euros cette année, en croissance de près de 50 %, Ivalua a décidé d’accélérer son expansion hors de ses bases, en se focalisant d’abord sur l’Europe. Grâce notamment au référencement de la société et de sa solution par les grands cabinets d’analystes, les demandes d’entreprises étrangères se feraient en effet de plus en plus nombreuses. « L’ouverture d’une filiale en Italie était dans nos objectifs depuis longtemps. Mais avant de nous lancer nous devions dénicher les bons collaborateurs, connaissant à la fois le marché local et les pratiques d’achats », explique Gérard Dahan, directeur général EMEA de l’éditeur, qui a monté en quelques mois une petite équipe de trois personnes.

Dans la péninsule, Ivalua fera toutefois face à de sérieux concurrents, parmi lesquels les Italiens BravoSolution, i-Faber ou Tesi, mais aussi les grands spécialistes de l’e-achat, au premier rang desquels Ariba (groupe SAP). « L’intérêt manifesté par les trente-cinq directeurs des achats de grands groupes que nous avons réunis à l’occasion de l’événement organisé pour l’ouverture, ainsi que la forte maturité achats que nous percevons, nous confortent dans l’idée qu’il s’agit d’un marché à fort potentiel et que nous devrions tirer notre épingle du jeu », poursuit-il. L’objectif ? Si possible dégager 1 million d’euros de ventes « facturées » dès 2014, et ajouter « entre cinq et dix nouveaux clients » à la quinzaine de projets déjà en cours, à la fois dans des entreprises italiennes et des filiales de groupes internationaux.

Dans sa stratégie d’internationalisation, Ivalua ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’Espagne, qui devait initialement être gérée depuis l’Italie, comme le Portugal et la Turquie, pourrait accueillir la prochaine filiale. Probablement au cours du premier trimestre 2014. L’Angleterre est aussi dans le viseur, pour rayonner sur l’Europe du Nord. « Mais les conditions de marché y sont moins simples, notamment pour constituer une équipe performante », indique Gérard Dahan. De compléter : « Nous allons plutôt nous concentrer sur la Pologne, en renforçant les investissements marketing et les partenariats avec des prestataires locaux, et gardons par ailleurs un œil sur le Moyen et l’Extrême-Orient où, là aussi, les demandes se multiplient ».

Publié le 09/01/2014 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play