Publicité

Publié le 03/04/2013 - Par la rédaction

BuyIn : la gestion des RH de la joint-venture achats labellisée

La société d’achats commune entre Deutsche Telekom et France Télécom a reçu le label Top employeur France décerné par l’entreprise CRF Institute, qui désigne les entreprises les plus performantes en termes de ressources humaines.

Ce label décerné par l’entreprise CRF Institute a été obtenu à l’issue d’une démarche de 18 mois incluant un audit des process RH de l’entreprise, effectué par le cabinet Grant Thornton. Remises aux dirigeants de BuyIn fin mars, les conclusions de cet audit permettront à l’entreprise de définir des pistes d’amélioration et d’évaluation de ses pratiques. Sur 750 entreprises candidates en 2012, ce label a été remis à 44 entreprises françaises parmi lesquelles on retrouve aux côtés de BuyIn d’autres représentants du secteur des télécoms – Bouygues Télécom, Orange et SFR – des grands groupes – La Poste, SNCF, Siemens ou encore Saint-Gobain – et de plus petites sociétés, en général des filiales françaises de groupes internationaux. BuyIn est non seulement l’une des plus petites sociétés labellisées, probablement la plus jeune, mais c’est également la seule exclusivement consacrée aux achats. Elle a aussi pour particularité d’avoir obtenu ce label en France et, quelques jours après, en Allemagne.

Ce label, la co-entreprise franco-allemande composée de 250 personnes le doit à sa politique de rémunération, aux dispositifs de formation qu’elle a mis en place pour ses acheteurs en interne. Elle le doit surtout à la manière dont elle a pris en main les problématiques d’intégration et de mise en réseau de salariés de 21 nationalités aux profils divers et tous recrutés en moins d’un an et demi, dans l’une des deux maisons-mères ou en externe. Un responsable du management et de l’académie des achats internes a d’ailleurs été recruté parmi les fonctions supports de Buyin, très peu de temps après sa création fin 2011.

« Nos équipes sont naturellement mélangées à travers les sujets qu’elles partagent et elles sont amenées à se déplacer régulièrement d’un site à l’autre pour être en contact avec les prescripteurs des deux sociétés mères », explique Marion Dubos, manager ressources humaines. La problématique interculturelle, ainsi que le fait d’être répartis entre quatre sites, à Paris, Rennes, Bonn et Darmstadt est aussi surmonté grâce à l’organisation d’un grand nombre d’événements communs : des « cafés gourmands » (des rencontres internes organisées sur des thématiques métiers), des petits-déjeuners organisés avec les membres de la direction et des « after works » plus informels et festifs.

BuyIn étant arrivé à son effectif cible, les enjeux, pour ses responsables RH en 2013, tiennent en trois axes : « fidélisation des salariés, développement des compétences et accompagnement de la croissance ».

Publié le 03/04/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play