Publicité

Publié le 18/01/2012 - Par la rédaction

Bureau Veritas : la dépense télécoms renégociée en douceur

Pour remettre à plat ses dépenses télécoms fixes, mobiles et cartes 3 G, le service des achats France du spécialiste de la certification a opté pour la convergence et laissé la priorité à son opérateur historique. Une méthode qui lui rapporte 20 % d’économies.

De 3,1 millions d’euros, le montant de la facture télécom de Bureau Veritas France devrait passer à 2,5 millions cette année, grâce à la remise à plat de ses contrats, menée entre avril et fin octobre 2011 avec l’aide des consultants du cabinet Sayan. « Le premier levier d’économies a consisté à aligner la date d’échéance des contrats fixes, mobiles et cartes 3 G », explique la responsable des achats France, Camille Vuyet, qui gère avec cinq personnes une dépense globale de 80 millions d’euros de frais généraux par an. « Nous avons choisi dans un premier temps, de laisser la porte ouverte à Orange qui gérait déjà ces contrats, afin de lui permettre de faire une meilleure offre globale. La solution de continuité étant en effet plus simple, notamment du point de vue des utilisateurs », poursuit Camille Vuyet. Le parc télécom de Bureau Veritas en France comprend ainsi 5 500 mobiles, 1 500 clés 3 G et 150 sites dont les contrats arrivaient à échéance respectivement en juin 2011, juillet 2011 et avril 2012.

Entièrement conduite par les deux consultants du cabinet Sayan, la négociation a également permis de modifier des modes de consommation pris en compte par les contrats. Elle s’est aussi fondée sur une optimisation des cartes 3 G, dont beaucoup étaient sous-utilisées, ce qu’a révélé le diagnostic du logiciel Consoview (outil de gestion des dépenses télécoms du cabinet Consotel) également utilisé par Bureau Veritas France.

Publié le 18/01/2012 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°277 - Décembre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play