Publicité

Publié le 18/02/2018 - Par la rédaction

Amazon Business : le géant du e-commerce se tourne vers les entreprises françaises

Amazon vient de lancer son offre Amazon Business France, avec l’ambition de décharger les acheteurs professionnels des achats de classe C en apportant du reporting et des workflows de validation.

Après la Grande-Bretagne et l’Allemagne, où le géant américain de l’e-commerce revendique respectivement 90 000 et 150 000 comptes utilisateur pour sa version entreprise, la déferlante Amazon Business est arrivée en France le 7 février. « L’objectif d’Amazon Business est de répondre aux besoins des entreprises de toutes tailles allant des autoentrepreneurs, TPE et PME, aux grands comptes pour leurs achats professionnels, avance Amélie Véron, directrice d’Amazon Business France. Nous voulons leur faire bénéficier de ce qui fait le succès d’Amazon ; notre large sélection, des prix compétitifs, un service client reconnu et notre expertise logistique. Nous n’en sommes qu’au lancement, mais l’objectif est d’apporter de plus en plus de fonctionnalités notamment pour les grandes entreprises. Nous avons d’ores et déjà entamé des discussions avec des grands groupes français pour s’intégrer à leur système d’e-procurement. »

Si Amélie Véron met en avant la facilité de connecter Amazon Business a un système d’e-procurement – la plate-forme travaillant déjà avec 22 éditeurs*, dont Coupa et Ariba –, elle avance également la mobilisation d’une équipe dédiée (sans donner son effectif exact) pour accompagner ces grands clients dans cette intégration, dans le déploiement de la plate-forme auprès des utilisateurs, voire dans le choix de fonctionnalités additionnelles.

 

Juste un peu de plus de reporting

La customisation n’est en effet pas la priorité des directeurs achats interrogés par Amazon avant le lancement de la version business. « Les directeurs achats nous ont fait remonter trois attentes majeures : plus de visibilité et de contrôle sur des achats à faible valeur ajoutée et qui sont peu maîtrisés, améliorer les processus d’achats pour gagner du temps et faciliter la réconciliation comptable et la nécessité de réduire les coûts globaux des achats », résume la responsable d’Amazon Business France.

Les paramétrages possibles vont donc dans le sens de ces attentes. Ainsi, parmi les spécificités de la version Business de la plate-forme d’e-commerce figure la possibilité d’ouvrir un compte multiaccès géré par un administrateur et de générer du reporting fiable à partir des transactions effectuées par les utilisateurs. Il existe un première couche élémentaire obligatoire à remplir par les utilisateurs : quelle catégorie est achetée, à quelle fréquence, quels produits, quels fournisseurs… D’autres champs à renseigner peuvent être définis, ainsi que des plafonds de dépense ou encore des systèmes de validation.

Pour le reste, Amazon Business compte s’appuyer sur ce qui a fait le succès de la place de marché grand public : la livraison gratuite en un jour ouvré à partir de 25 euros d’achats, plus de 250 millions de produits à la vente (offre retail plus marketplace), plus de 10 000 fournisseurs référencés et une interface facile d’usage. Pour ce qui est des produits, le champ d’action est énorme, des dosettes de café aux équipements de protection individuelles en passant par les équipements de laboratoire ou encore les pièces de rechange auto.

 

*Oventis, Coupa, Poo4Tool, Wallmedien WPS, Epaxios, Newtron, SAP SRM, Jaegger, catalog360, Tradeshift, SAP Ariba, 2Bits, DIG, Konsmann, Veenion, Simeno, OpusCapita, Oracle-iProcurement, Synertrade, WECO, eB2B, Integra.

Publié le 18/02/2018 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°277 - Décembre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play