Publicité

Publié le 20/02/2013 - Par la rédaction

Achats publics : le SAE étend son action à tous les opérateurs, universités comprises

Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac a annoncé une extension du périmètre de responsabilité du Service des achats de l’Etat à tous les établissements publics, y compris les universités, en inaugurant une journée de restitution des travaux des opérateurs de l’Etat.

Organisée vendredi 21 février à Bercy, la journée de restitution des travaux de l’opération Aïda2, menée autour de la mutualisation des achats des opérateurs de l’Etat, a vu la participation d’un très grand nombre de représentants de ces établissements publics, issus des fonctions achats, juridiques, des métiers prescripteurs sur les familles d’achats étudiées, ou encore des dirigeants eux-mêmes. Parmi eux, bien sûr, des représentants d’universités, que le Services des achats de l’Etat a désormais vocation à entraîner dans ses efforts d’économies, au même titre que les autres opérateurs.

C’est notamment ce qu’a rappelé le ministre du Budget en annonçant le projet d’une circulaire gouvernementale qui devrait inscrire noir sur blanc les objectifs d’économies des opérateurs, l’inspection générale des finances précisant ces objectifs, établissement par établissement. En tout, ce sont 900 millions d’euros d’économies qui sont attendus en trois ans pour un montant d’achats estimé à près de 6,5 milliards d’euros par an. « Ces gains achats réalisés dans les budgets alloués seront un moyen supplémentaire de faire face à vos missions, dans le contexte actuel de restriction budgétaire », a rappelé Jérôme Cahuzac pour rassurer son auditoire. Certains pourraient en effet redouter, en dégageant des économies, de donner des arguments en faveur de futures coupes budgétaires. Interrogé sur l’hypothèse d’un renforcement des moyens du SAE pour accompagner l’extension de son champ d’action, le ministre a, en revanche, fermé la porte à tout espoir, arguant que « la mutualisation des achats entre les établissements concernés devrait suffire à dégager ces économies sans que les moyens du SAE, notamment en personnel, n’augmentent ».

Publié le 20/02/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°277 - Décembre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play