Publicité

Actualité

Publié le 18/02/2005 - Par la rédaction

Voyages : des stratégies tous azimuts

La bataille entre l’avion et le train fait le beurre des acheteurs. Quelques mouvements ont été effectués de part et d’autre de l’échiquier cette semaine.

Du côté du rail, la SNCF et Deutsche Bahn sont en cours de négociation pour nouer une alliance du type de celles existant déjà dans l’aérien civil, avec OneWorld ou encore Star Alliance. Il en résultera des systèmes de tarification et de réduction communs aux deux entreprises. Guillaume Pepy, le directeur général du transporteur français, juge que cette initiative devrait aboutir au printemps, sur la ligne Paris-Francfort notamment. L’avion n’est pas en reste. Le joueur de la semaine dans la catégorie est EasyJet. La compagnie britannique à bas coûts vient d’annoncer un changement de sa stratégie dans l’Hexagone. Entravée dans son développement à Orly, elle va se tourner davantage vers les grands aéroports régionaux et ouvrira une nouvelle base en province cette année. Et si l’ouverture des liaisons province-Europe profitait aux PME en quête de réduction des coûts de leurs frais généraux ? Si Ryanair ne cible toujours que les particuliers, EasyJet commencerait à s’attaquer à la clientèle d’affaire, paraît-il. C’est que des options de standing commencent à apparaître. Avec 10 euros de plus, vous avez le droit de choisir votre siège dans les premiers. Plus question pour les acheteurs de se laisser apitoyer par des commerciaux en mal de business class.

Publié le 18/02/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°296 - Septembre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play