Publicité

Actualité

Publié le 10/06/2005 - Par la rédaction

Textile : la fin des quotas chinois déséquilibre les achats en Asie

Depuis que les quotas instaurés par l'accord multifibre ont disparu, les grands acheteurs peuvent concentrer tous leurs achats sur un seul pays, la Chine. Mais attention au retour de balancier.

La fin des quotas chinois provoque en effet un transfert de la production des pays d'Asie du Sud-Est vers la Chine. Ce qui nuit particulièrement au Vietnam et au Bangladesh. Cela dit, le rétablissement de certaines mesures de protection décidé par les Etats-Unis et peut-être bientôt en Europe pour certaines familles de textiles conduira sans doute les distributeurs à faire le mouvement inverse et à réinstaller de la production dans d'autres pays que la Chine. Car en pratique, réinstaurer des quotas reviendrait à imposer un embargo total jusqu'à la fin de l'année 2005 sur les produits chinois concernés. Redcats, le pôle de vente à distance de PPR, s'apprête d’ailleurs à faire de nouveau travailler des fournisseurs situés hors de Chine qu'il avait abandonnés en début d'année. Redcats possède des bureaux d'achat en Chine depuis 1998. L'entreprise s'est constitué une équipe d'environ 300 personnes dans le pays mais n'a pas d'usine en propre sur place. L'Asie lui fournit aujourd'hui 70% de ses approvisionnements.

Publié le 10/06/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play