Publicité

Actualité

Publié le 06/05/2005 - Par la rédaction

Télécoms : l’internet débarque par la prise électrique

Après de nombreuses années de test, l’internet sur réseau électrique est enfin devenu réalité en version commerciale. Le coût d’un mégabit se monte à environ 25 euros par mois.

Dans la panoplie des technologies d’accès internet, voici venir les courants porteurs en ligne (CPL), autrement dit le haut débit par la prise électrique. Longtemps testé mais jamais validé en raison d’insuffisances techniques, le système utilise les pylônes EDF pour porter de la fibre optique et les fils électriques basse tension pour atteindre chaque site. Les données transitent sur une fréquence différente de celle de l’alimentation électrique proprement dite. L’ART vient de donner son feu vert à la commercialisation de cette nouvelle technologie. Selon Patrick Devedjian, le ministre délégué à l’Industrie, les CPL ne vont par remplacer l’ADSL, qui reste le principal vecteur de déploiement du haut débit, mais présentent des coûts particulièrement faibles, ce qui les rend intéressants pour les zones peu denses en population. Sur le rôle d’EDF, le gouvernement indique qu’il ne souhaite pas que l’entreprise exerce des activités d’opérateur télécoms et appelle à une séparation claire entre les activités de distribution d’énergie et de télécommunications. En attendant, le RTE, le gestionnaire du réseau, annonce son intention de déployer 15 000 kilomètres de fibres optiques sur son réseau d’ici 2009…

Publié le 06/05/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play