Publicité

Actualité

Publié le 04/03/2005 - Par la rédaction

Réduction des coûts : Sanofi-Aventis, les économies post-fusion sont là

Le géant pharmaceutique a annoncé le 2 mars qu’il était en avance sur ses objectifs de synergies post-fusion, de l’ordre de plus d’un tiers. Le grand ménage a plus que commencé.

Les structures ont ainsi été drastiquement simplifiées. Quatre des cinq quartiers généraux ont été fermés, seul le siège de Paris subsistant. Pour ce qui est des sièges régionaux, 70 ont été démantelés dans le monde. Les dépenses de facility management s’en sont trouvées fortement réduites. Jean-François Dehecq, le P-DG du groupe, vient d’annoncer qu’à ce rythme, les économies réalisées seront de l’ordre de 960 millions d’euros en 2005 et de 1,6 milliard en 2006. En 2004, les synergies avaient déjà permis de dégager une économie de 220 millions d’euros, alors que l’objectif initial n’était que de 160 millions. Le contrôle serré des dépenses se fait sentir dans tous les domaines. Les coûts de recherche et développement, à périmètre d’investissement constant, ont été réduits de 2,6 %, tandis que ceux liés aux frais généraux et à la vente ne montaient que de 2,2 % en 2004. Bref, au final, les marchés financiers ont apprécié le travail. Le groupe explique enfin que les économies viendront principalement des synergies planifiées dans le domaine des achats, d’une utilisation plus efficace des différentes usines du groupe et de la fermeture de certains programmes de recherche non concluants.

Publié le 04/03/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°295 - Juillet - Août 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play