Publicité

Actualité

Publié le 24/06/2005 - Par la rédaction

Réduction des coûts : bilan d’étape pour Rhodia

À l’occasion de l’assemblée générale du groupe, Jean-Pierre Clamadieu, son directeur général, a expliqué que Rhodia remontait la pente.

Le plan de réduction des coûts engagé depuis la fin 2003, visant à réduire les coûts de l’ordre de 20 %, a réalisé les deux tiers de ses objectifs. Le programme d’économies, qui devrait atteindre 114 millions d’euros sur l’année, a généré 35 millions sur le seul premier trimestre. Un chiffre qui s’ajoute aux 117 millions générés en 2004. Pour rappel, l’objectif final est de 323 millions d’euros économisés d’ici 2006. Il reste cependant à régler la question de la chimie pharmaceutique, un pôle qui produit des molécules complexes à destination des laboratoires et qui évolue dans un environnement particulièrement concurrentiel. Rhodia est aussi l’un des rares groupes chimiques dans le monde a avoir pu répercuter en début d’année la hausse du coût des matières premières sur ses clients. Du coup, l’amélioration de 9,4 % du chiffre d’affaires, à 1,45 milliard d’euros, est essentiellement due à cette hausse des prix et non à la progression des volumes. Sur l’ensemble de l’exercice, les analystes s’attendent à un effet prix positif de 4 %, grâce aux hausses de tarifs 2004 et à celles appliquées en mars 2005 dans les silicones.

Publié le 24/06/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play