Publicité

Actualité

Publié le 08/04/2005 - Par la rédaction

Pays à bas coûts : la Logan en Russie

Et un de plus. Renault ne s’arrête plus d’ouvrir des sites de production pour sa Logan. Cette semaine, c’est au tour de la Russie d’être touchée par les capitaux du constructeur français.

La voiture à bas coûts sera assemblée par Avtoframos, une coentreprise liant, selon le capitalisme du cru, la mairie de Moscou à Renault. La production annuelle devrait atteindre 60 000 véhicules, tous destinés au marché russe dans un premier temps. Une hausse de cette production jusqu’à 120 000 véhicules par an est déjà envisagée pour l’année suivante. Renault détient 76 % du capital d’Avtoframos depuis octobre 2004 et la mise aux enchères d’une partie du capital détenu par la mairie. Après trois augmentations de capital, les deux partenaires ont investi 177 millions de dollars dans cette joint-venture. L’investissement industriel final pourrait atteindre 230 millions. D’après Gérard Detourbet, le responsable du projet Logan chez Renault, Avtoframos contribuera à hauteur de 10 % à la production mondiale du véhicule. En 2010, selon les projections actuelles, l’ensemble des capacités industrielles installées pour la Logan dépassera 1,3 million d’unités et sera éclaté aux quatre coins du monde.

Publié le 08/04/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play