Publicité

Actualité

Publié le 01/07/2005 - Par la rédaction

Pays à bas coûts : la Chine s’impose dans le sourcing

C’est en tout cas le constat d’une étude menée conjointement par Ariba et le Supply Management Institute auprès d’un panel de directeurs des achats européens.

Le panel de l’enquête Ariba couvre les directeurs des achats de 200 entreprises, réalisant plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires, en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie. L’ensemble des secteurs d’activité sont représentés. Constat général : la tendance à sourcer dans les pays à bas coûts va aller en s’accentuant dans les années à venir. Illustration par l’exemple : pour leurs achats directs, le niveau d’intérêt des entreprises allemandes pour le sourcing en Chine devrait passer de 28 % à 56 % entre 2005 et 2010. En revanche, l’intérêt des dirigeants allemands pour leurs partenaires traditionnels les plus proches est largement revu à la baisse : la France passe de 19 % à 10 % des citations entre 2005 et 2010, l’Italie de 28 % à 9 % ; même la République tchèque subit une érosion de 34 % à 26 %. En France, la situation est similaire mais encore plus accentuée : comme zones de sourcing intéressantes, les dirigeants français citent la Chine à 49 % pour 2005 et à 62 % pour 2010. Principal partenaire commercial de l’Hexagone, l’Allemagne glisse de 25 % à 13 %. À noter, ce qui est une exception dans le panel : en France, ce mouvement vers la Chine concerne aussi les achats indirects, avec 45 % et 65 % des citations en 2005 et 2010.

Publié le 01/07/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play