Publicité

Actualité

Publié le 27/05/2005 - Par la rédaction

Pays à bas coûts : l’Iran bientôt dans l’OMC

Quand l’on voit l’importance que prend l’entrée d’un pays à bas coûts dans l’OMC – voir la Chine et le textile –, il est intéressant de noter que l’organisation vient de décider d’ouvrir des négociations d’adhésion avec l’Iran.

Après 21 tentatives infructueuses, l’Iran a obtenu l’ouverture de négociations d’adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), les États-Unis ayant levé leur opposition au lendemain d’une concession de Téhéran en matière nucléaire. Ces négociations devraient durer plusieurs années. Leur ouverture se traduit par la mise en place d’un groupe de travail auquel le pays candidat doit remettre un mémorandum sur sa politique commerciale. Des négociations multilatérales peuvent ensuite s’ouvrir avec, en parallèle, des négociations bilatérales entre le pays candidat et tous les États membres qui demandent à le faire. Dans le cas de la Chine, qui a adhéré fin 2001, la procédure a duré au total une quinzaine d’années. Selon l’ambassadeur iranien, les négociations pourraient ne prendre que trois ou quatre ans, Téhéran ayant mis à profit ces dernières années pour préparer son système commercial à l’adhésion. L’Iran n’est pas obligé de passer par un statut d’observateur imposé habituellement aux pays candidats. Au final, c’est bien une baisse des droits de douane sur les produits achetés ou fabriqués dans le pays qui se profile.

Publié le 27/05/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play