Publicité

Actualité

Publié le 15/04/2005 - Par la rédaction

Pays à bas coûts : dernier état des salaires à l’Est

Le coût du travail dans les nouveaux pays membres de l’Union européenne est inférieur de 75 % à la moyenne de ceux des anciens membres, selon la dernière étude du cabinet Mercer.

Alors que le coût du travail dans l’Union européenne à 25 est inférieur de 15 % environ à celui des États-Unis, il devient supérieur de 23 % sans les dix nouveaux entrants. Au sein de ces derniers, le pays où le travail est le moins cher reste la Lettonie, avec un coût total annuel pour l’employeur de 4 752 euros. Suivent la Lituanie avec 5 649 euros, la Slovaquie (6 541 euros) et l’Estonie (7 621 euros). En Pologne, ce coût atteint 8 257 euros et en République tchèque 9 540 euros. En comparaison, le pays d’Europe de l’Ouest où le travail est le plus cher est la Belgique avec 53 577 euros, suivie par la Suède avec 52 800 euros, et l’Allemagne à 50 445 euros. En France, Mercer fait état de 46 541 euros, bien loin devant les 33 195 euros des États-Unis. Dans leur mode de calcul, ces coûts comprennent les cotisations sociales diverses, les cotisations retraites et autres versements obligatoires imposés par chaque législation nationale. Voila en tout cas de quoi nourrir un peu la controverse sur la directive Bolkestein.

Publié le 15/04/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play