Publicité

Actualité

Publié le 22/04/2005 - Par la rédaction

Pays à bas coûts : Axa vers l’Inde ou la Lettonie

Qui a dit que les services étaient à l’abri des délocalisations ? Après la Deutsche Bank en février, c’est au tour de la filiale allemande d’Axa d’espérer réduire certains de ses coûts de 20 % à 30 % en transférant 300 emplois à l’étranger.

Si des activités comme le nettoyage ou la gestion des bâtiments resteront en Allemagne, quelque 200 postes partiront à l’étranger dans le domaine des services informatiques, de la comptabilité, de la paie ou de la gestion des dossiers de sinistres. Axa Allemagne n’a pas encore choisi entre l’Inde et la Lettonie pour ce faire. Le groupe a déjà quelques pions placés dans l’un ou l’autre de ces pays. Pour l’Inde, Axa Business Services (ABS), filiale spécialisée dans le back-office, emploie 1 600 personnes à Bangalore et à Pune. ABS travaille également pour Axa États-Unis, Australie et Japon. En Lettonie, une cellule de huit personnes existe d’ores et déjà, en partenariat avec une entreprise locale. Du côté du siège parisien, on explique que cette stratégie de délocalisation ne s’applique qu’aux filiales étrangères. Jusqu’à quand ?


 

Publié le 22/04/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play