Publicité

Actualité

Publié le 28/10/2005 - Par la rédaction

Matières premières : la hausse en continu

La semaine dernière, les cours des matières premières, et notamment du cuivre, du plomb et du zinc, ont une fois de plus battu des records.

Le cuivre a dépassé la barre des 4 000 dollars la tonne, le plomb celle des 1 000 dollars et le zinc est monté à 1 500 dollars. Après avoir légèrement chuté à 59,80 dollars le baril à New York et à 57,60 dollars sur le Brent à Londres, le pétrole est reparti à la hausse. Mardi dernier, le baril de brut léger a fortement grimpé à New York : il a atteint le seuil des 62 dollars, en anticipation d’une vague de froid aux États-Unis. Pourtant, le Département américain de l’énergie avait indiqué la semaine dernière que les stocks de brut avaient progressé de 4,4 millions de barils. Tous les investisseurs attendent avec impatience les stocks pétroliers hebdomadaires aux États-Unis.
Autre matière première reliée au pétrole, l’or vole de sommet en sommet. S’échangeant à moins de 420 dollars à Londres début juin, l’once vise désormais les 480 dollars. Mi-octobre, l’or se situait déjà à son plus haut niveau depuis janvier 1988. Au-delà de son rôle historique de valeur refuge face à l’inflation, ses cours sont soutenus par une production marquant le pas. Les achats spéculatifs sont aussi à l’origine du rebond des cours. Et dans le sillage de l’or, l’argent a repris des couleurs. Après une période estivale marquée par un repli, les cours ont enregistré un net rebond depuis mi-septembre. L’once s’échangeait à 784,5 dollars mi-octobre contre à peine plus de 675 dollars début septembre, soit une envolée de plus de 16 %. À l’image de l’ensemble des matières premières, l’argent affiche un profil haussier sur ces trois dernières années.

 

Publié le 28/10/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play