Publicité

Actualité

Publié le 17/06/2005 - Par la rédaction

Grande distribution-fournisseurs : le gouvernement veut de nouvelles baisses

Finalement, tout se joue à la dernière minute dans la réforme de la loi Galland. À peine nommé, Renaud Dutreil, le nouveau ministre du Commerce, fait d’une nouvelle baisse des prix une priorité.

Le projet est examiné à partir de cette semaine au Sénat et début juillet à l’Assemblée nationale. Plus de 400 amendements ont déjà été déposés pour l’ensemble du projet de loi PME dans lequel s’inscrit la réforme. Le nouveau texte est censé en finir avec les dérives de l’actuelle loi Galland qui a conduit à une augmentation des prix des produits de grandes marques, tout en favorisant l’émergence des marques de distributeurs. En 1996, lorsque cette loi a été votée, les marges arrière, ces sommes versées par les fournisseurs aux distributeurs en échange de services et qui ont conduit à l’inflation des prix des produits de marques, représentaient en moyenne 20 % du prix de ces produits. Aujourd’hui, ce pourcentage serait de 35 % dans l’alimentaire. Le projet de loi prévoit que tous les montants accordés par l’industriel, et représentant plus de 20 % du tarif auquel il vend son article au distributeur, seront déduits du seuil de revente à perte. Le distributeur pourra donc baisser d’autant son prix s’il le souhaite.

Publié le 17/06/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play