Publicité

Actualité

Publié le 28/10/2005 - Par la rédaction

Gaz : la hausse ne fait que commencer

Déjà entamée en 2004, l’augmentation des prix du gaz s’est confirmée en 2005, autant pour les entreprises que les particuliers.

Et elle va se poursuivre en 2006 selon NUS Consulting Group, spécialiste du conseil en coûts énergétiques et de télécommunications qui vient de publier sa dernière enquête menée dans quatorze pays industrialisés. Le renchérissement est partout la règle, allant de pair avec la libéralisation du marché et la flambée des prix du pétrole. Le Royaume-Uni détient la palme, avec une augmentation des prix de plus de 35 % par rapport à 2004 sur la totalité des classifications, avec + 37 % pour le gaz à usage industriel. Et l’Espagne reste le pays le moins cher du continent, avec pourtant des tarifs en croissance de 26,6 % pour le gaz industriel. En Amérique du Nord, la hausse dépasse les 20 %.
En France, les prix du gaz ont pris 18 % en moyenne sur les douze derniers mois, alors que la libéralisation du marché fête son premier anniversaire. Et pour les clients consommant plus de 29 310 000 kWh, la hausse est de 25 %. L’enquête souligne aussi les récents changements du marché français, avec plus de dix nouveaux opérateurs (Iberdrola, Gas Natural, Total, EDF, etc.) et la privatisation de GDF. Mais l’étude prévient que des hausses à deux chiffres sont à attendre dès janvier 2006 sur le marché libéralisé ; du côté du marché réglementé, des augmentations sont à prévoir en novembre, janvier et avril.

Publié le 28/10/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play