Publicité

Actualité

Publié le 16/09/2005 - Par la rédaction

ERP : une progression lente sur le « mid market »

Avec un taux d’équipement de 50 % fin 2005 contre 48 % fin 2004, les ERP gagnent chaque année un peu plus de terrain sur les logiciels de gestion spécifiques.

C’est en tout cas le constat du dernier Baromètre de l’ERP Oracle/IDC France réalisé auprès de PME françaises de 100 à 2 000 salariés. Sur ce segment de marché, qui répond mieux à l’appellation de « mid-market » que de PME, le renforcement du poids des ERP va de pair avec une réduction du nombre d’éditeurs par entreprise. Ainsi, 48 % des entreprises dotée d’un ERP n’ont qu’un éditeur tandis que celle dotées de logiciels de gestion spécifiques en ont trois dans 43 % des cas. La concentration du marché des éditeurs ERP va donc se poursuivre. Le baromètre confirme l’estimation selon laquelle 7 % des entreprises de ce segment vont acheter un ERP en 2005. Le facteur d’investissement repose avant tout sur des raisons techniques, dans 44 % pour cause d’obsolescence fonctionnelle et 40 % d’obsolescence technologique. En revanche, la diminution des coûts n’est pas une motivation : seules 12 % entreprises renouvellent leur ERP pour réduire les coûts d’exploitation.
Cette enquête a été menée en juin auprès de 250 entreprises françaises déjà équipées d’un ERP (c’est-à-dire utilisant au moins deux modules fonctionnels, finance, gestion commerciale, RH, GPAO, selon la définition choisie par IDC) ou d’un logiciel de gestion spécifique (best of breed). Cet échantillon est représentatif d’un total de 14 290 entreprises.


Publié le 16/09/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play