Publicité

Actualité

Publié le 17/06/2005 - Par la rédaction

Électricité : vers une hausse généralisée des prix

Selon une étude internationale réalisée par NUS Consulting Group, observatoire international des coûts énergétiques, le coût de l’électricité a subi une augmentation cette année, aux États-Unis, au Canada et en Europe. Avec une exception : la France.

La hausse du prix de l’électricité s’est généralisée : en 2003-2004, elle ne concernait que 9 pays sur les 14 retenus contre 13 pays sur 14 en 2004-2005. En Europe, la déréglementation des marchés coïncide avec l’élévation des prix. Le Royaume-Uni est le pays européen qui a connu la plus forte augmentation (24,2 %), sans doute à cause de l’envolée du prix du pétrole et du gaz et de l’hiver rigoureux. L’Italie reste le pays le plus cher, avec une croissance de 6,8 % par rapport à l’année dernière. Aux États-Unis et au Canada, les hausses sont plus modérées. La France fait figure d’exception avec une stagnation des prix cette année. Malgré l’ouverture du marché à la concurrence il y a un an, la plupart des sociétés n’ont pas choisi le marché déréglementé. Plusieurs explications : l’incertitude sur l’avenir de ce marché, ses prix relativement élevés, la fidélité à EDF, l’absence d’incitation à adopter la tarification déréglementée et les craintes sur l’approvisionnement. À noter cependant qu’une élévation des prix réglementés est à prévoir.

Publié le 17/06/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play