Publicité

Actualité

Publié le 01/07/2005 - Par la rédaction

EBG : les achats au milieu du gué des nouvelles technologies

L’assemblée générale de l'Electronic Business Group, organisée les 28 et 29 juin derniers, avait un objectif ambitieux : dresser un bilan de l’apport des nouvelles technologies pour les entreprises.

Pari tenu dans l’ensemble, et l’on notera qu’avec la communication, le marketing et les télécoms, le B to B, et tout spécialement les achats, constituait le quatrième et dernier thème de débat retenu. Les témoignages de directeurs des achats de grands groupes ont mis en évidence le poids croissant des nouvelles technologies. Tous ont ainsi eu recours aux enchères électroniques. France Télécom a par exemple dépassé les 2 milliards d’euros achetés par enchères. Le groupe doit à cet outil une large part du dépassement prévisible de ses objectifs de réduction des coûts : non pas 3,5 milliards d’euros comme prévu en 2005 mais 4,6 milliards. Certes, l’outil ne fait pas tout ; parmi les nouveaux leviers d’achat, ont été régulièrement citées l’évolution du rôle des acheteurs vers des missions d’achats de projets ou encore la prise en charge de nouvelles catégories tels l’offshore informatique ou l’externalisation des centres d’appel. Au-delà de l’outil, le message fort des directeurs des achats est qu’il faut renforcer le niveau des acheteurs, en termes de responsabilités mais aussi de capacités à tirer parti des nouveaux outils.
Malgré la réussite des opérations d’e-sourcing, le taux d’équipement des entreprises françaises reste faible. Principal facteur d’explication pour les intervenants : la résistance au changement. La standardisation des données apparaît également de plus en plus comme une priorité dans la stratégie « e » des directions des achats : nécessaire standardisation des échanges entre donneurs d’ordre et fournisseurs, que ce soit pour l’e-sourcing et l’e-procurement, standardisation de la codification interne des achats pour assurer une analyse des dépenses et une facturation électronique efficace, autre chantier majeur en route. Là encore, beaucoup reste à faire.

Publié le 01/07/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play