Publicité

Actualité

Publié le 16/09/2005 - Par la rédaction

E-achat : Verticalnet se renforce en Europe

Verticalnet marque une nouvelle étape de la consolidation du marché européen de l’e-sourcing, après la fusion de SynerDeal et Trade2B en juin dernier.

Le 25 juillet dernier, le prestataire américain d’analyse des dépenses et d’e-sourcing a officialisé l’acquisition du britannique Digital Union. Cet éditeur de plates-formes d’e-sourcing et d’e-procurement compte notamment dans son portefeuille de clients la place de marché de détail WWRE (WorldWideRetailExchange, fondée par 17 distributeurs internationaux). Avec cette opération, financée en actions pour un montant de l’ordre de 2,2 millions d’euros au cours actuel, Verticalnet s’ancre plus fermement en Europe. Il triple ses effectifs pour atteindre 35 personnes, dont plus d’une dizaine actuellement en France. Le chiffre d’affaires combiné des sociétés « devrait approcher les 30 millions d’euros », selon le P-DG de Verticalnet, Nathanael Lentz, contre 17,9 millions d’euros en 2004 pour Verticalnet seul. Le P-DG s’attend à atteindre « le point mort dans les neuf mois ». Le Royaume-Uni devient la deuxième plus importante base de clients installée de Verticalnet après les États-Unis et devant la France.
Outre l’enrichissement de sa base de clients, Verticalnet peut compter sur le partenariat technologique que Digital Union a noué avec IBM à l’échelle de l’Europe pour l’étendre aux États-Unis. Sur un plan stratégique, les clients de Digital Union comme Capgemini, IBM ou WWRE « offrent des opportunités très significatives en tant que canaux de ventes indirectes », souligne Nathanael Lentz. L’outil d’enchères inversées de Digital Union, support de quelque 700 000 enchères en 2004, intéresse particulièrement Verticalnet qui le juge « très novateur » par ses fonctionnalités d’optimisation en temps réel.

Publié le 16/09/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play