Publicité

Actualité

Publié le 10/06/2005 - Par la rédaction

Chine : Où vont les marges depuis la fin des quotas sur le textile ?

La fin des quotas sur le textile chinois a constitué une bonne affaire pour les distributeurs. La baisse des prix répercutée en fin de chaîne est en effet bien moindre que celle obtenue grâce à la libéralisation.

L'Union française des industries de l'habillement (Ufih) constate en effet que toute la chaîne bénéficie de la fin des quotas sauf…le client final puisque, pour l’instant, aucune baisse des prix n’est constatée dans les magasins. Alors que l'Institut français de la mode (IFM) prévoit une simple baisse globale des prix de 5% cette année, le prix d'achat d'un pull en Chine a baissé pratiquement de moitié par rapport à 2004. Mais les distributeurs avancent, eux, qu’ils n’ont pas profité de la fin des quotas de façon si importante  puisque les fabricants chinois ont rétabli leurs prix de vente en intégrant dans ceux-ci tout ou parties des taxes supprimées au 1er janvier. Alors, même si l’augmentation des volumes produits en Chine a permis de mieux négocier les prix et de réaliser des économies d'échelle, il ne saurait être question de marges à 40 ou 50 %, chiffrent qui circulent dans le secteur à l’heure actuelle.

Publié le 10/06/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play