Publicité

Actualité

Publié le 23/09/2005 - Par la rédaction

Allemagne : les PME en retard sur l’e-achat

Si les grandes entreprises allemandes ont largement recours aux outils d’e-sourcing ou d’e-procurement, les PME restent encore à la traîne. Et pourtant, les gains sont là.

Une étude menée en mars dernier par le BME (Bundesverband Materialwirtschaft, Einkauf und Logistik), l’association des acheteurs allemands, et le prestataire d’e-sourcing franco-allemand SynerTrade estime que 80 % des grandes entreprises allemandes sont dotées d’une solution d’e-procurement et 50 % d’une solution d’e-sourcing. Cependant, seulement 12,3 % de leur volume d’achats directs passent par ces outils. L’étude note l’effet positif des nouvelles technologies : les grandes entreprises équipées auraient réduit de 4 % leurs dépenses en 2003 contre 3 % pour les non équipées. Dans les PME, entreprises réalisant moins de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires, les outils resteraient encore peu exploités : elles ne seraient que 17 % à recourir à une solution d’e-sourcing et à peine la moitié à une solution d’e-procurement. Avec des chiffres à l’appui : selon l’enquête, les PME allemandes auraient généré en moyenne 4 % d’économies en 2003 sur leurs achats de biens ; celles utilisant l’e-sourcing auraient accru ces gains de 92 % et de 40 % avec l’e-procurement… De quoi réjouir les prestataires.
Cette étude a été réalisée auprès des directions générales et financières de 94 entreprises allemandes (55 PME et 39 grandes entreprises, le seuil de chiffre d’affaires étant fixé à 500 millions d’euros) des secteurs de l’automobile, de la métallurgie, de l’électronique, du BTP, de la distribution et des services.

 

Publié le 23/09/2005 - Par la rédaction

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play