Publicité

Actualité

Publié le 08/04/2005 - Par la rédaction

Achats publics : lutte d’influence au Pentagone

Dans un mouvement qui a surpris tous les observateurs à Washington, le ministère de la Défense américain vient de décider de prendre en main directement les dépenses d’armement de l’US Air Force (USAF).

L’armée de l’air américaine se voit ainsi dessaisie de près de 200 milliards de dollars de programmes d’achats. C’est l’acheteur en chef du ministère de la Défense, le sous-secrétaire en charge des acquisitions, des technologies et de la logistique Michael Wynne, qui sera désormais directement responsable de ce budget. Parmi les raisons avancées pour justifier ce rattachement se trouvent le manque de pilotage fort par les autorités civiles responsables des achats au sein de l’USAF et la volonté d’intégrer ces programmes dans une logique d’achat plus large. La branche achats d’armement de l’USAF est toujours sous le coup d’un scandale de corruption lié à l’achat d’avions ravitailleurs à Boeing. Parmi les 21 programmes dont vient de se voir dessaisie l’USAF, peuvent être cités un contrat de 59,2 milliards de dollars avec Boeing pour la livraison d’avions cargos C17A et un contrat conjoint de 31,7 milliards avec Boeing et Lockheed Martin. La guerre, c’est aussi du management des achats.

Publié le 08/04/2005 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play