Publicité
La Lettre des Achats - Novembre 2011 N°199
Novembre 2011

Marchés

Les articles

Collaboratif
Les portails fournisseurs peinent à s’ouvrir

ArcelorMittal
Construction d’un portail fédérateur

Air France-KLM
Un projet au long cours

Véhicules d’entreprise
La flotte sous mandat international

Par la rédaction

ArcelorMittal

Construction d’un portail fédérateur

Depuis la création d’ArcelorMittal, en 2006, la professionnalisation de la fonction et la construction d’un système d’information homogène au plan mondial sont des priorités aux achats. D’où le lancement, l’an dernier, du projet informatique Integra de modernisation et d’harmonisation des outils utilisés dans les six grandes régions du groupe.
Focalisé dans un premier temps sur la gestion des contrats et le travail collaboratif, le projet prévoit notamment l’ouverture d’un portail fédérateur pour offrir aux fournisseurs une porte d’entrée unique vers l’environnement d’e-achat. Actuellement, en effet, pour collaborer en ligne, ils doivent passer par différents points d’accès pour se connecter en mode extranet à l’un ou l’autre des outils en place. Des outils très nombreux, car différents, en fonction des segments du processus achats concernés et des régions. « En Europe, par exemple, l’extranet e-Suppliers est utilisé par quelques 1 500 fournisseurs pour gérer leurs commandes, en lien avec le module SRM de SAP : téléchargement des documents, propositions de modification, validation, etc., illustre Guy Olivier, responsable des méthodes, process et outils au sein de la direction des achats d’ArcelorMittal pour la région. Il leur permet aussi d’échanger de façon interactive avec les acheteurs pour se mettre d’accord sur les termes définitifs de chaque commande ».
Avec le nouveau portail fournisseurs, l’objectif est de couvrir l’ensemble du processus, pour offrir une transparence et une visibilité de bout en bout : référencement, gestion des appels d’offres, évaluation, etc. La gestion des commandes et des factures dématérialisées devrait être le premier volet proposé, avant la fin de 2011, après l’accord récemment conclu avec Ariba. Enfin, un lien renverra vers l’espace dédié à la communication achats sur le site institutionnel du groupe, qui existe depuis plusieurs années déjà.


En chiffres
ArcelorMittal
Sidérurgie
Chiffre d’affaires (2010) : 58,3 milliards d’euros (78 milliards de dollars)
Effectif : 260 000 personnes
Montant des achats : environ 38 milliards d’euros (entre 60 et 70 % du chiffre d’affaires)

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°241 - Septembre 2015

Nos partenaires