Publicité

Publié le 27/05/2013 - Par la rédaction

Sous-traitance : le retour de la récession

A l’occasion de la présentation du prochain Midest, qui se déroulera du 19 au 22 novembre 2013, l’équipe du salon a exposé le bilan de santé 2012 de la sous-traitance. Après deux années d’embellie, le ciel s’assombrit de nouveau.

Après le séisme de 2009, où leur chiffre d’affaires avait chuté d’environ 22 %, les sous-traitants français ont redressé la barre avec des taux de croissance de 13 % en 2010 et de 7 % en 2011. L’embellie s’est arrêtée la troisième année et le spectre d’un scénario de crise en W se profile. Selon les estimations du consultant économiste du Midest, Daniel Coué, 2012 devrait être synonyme de récession, au mieux de stagnation autour de 73 milliards d’euros. Le recul des volumes du second semestre ne devrait pas être compensé par la hausse des prix. L’activité de la sous-traitance devrait également reculer en 2013, provoquant une multiplication des liquidations et des suppressions d’emplois.

Les secteurs de la filière automobile sont les plus touchés, avec - 12,7 % de volumes l’an dernier pour  le découpage-emboutissage, - 12,6 % pour la chaudronnerie, la tuyauterie et les constructions métalliques, - 10,6 % pour les traitements et revêtements des métaux, - 9,9 % pour la fonderie. Des métiers qui réduisent leur présence sur le salon, dixit la commissaire générale du Midest, Sylvie Fourn.

« Après la crise de 2008-2009, nous avons gardé espoir. Mais depuis mi-2012, la tendance s’est de nouveau inversée. L’investissement des entreprises et de la consommation des ménages sont repartis à la baisse. Pour le moment, je ne vois pas une étincelle d’espoir d’amélioration. Surtout que les mauvaises pratiques des donneurs d’ordres resurgissent, avec des acheteurs de plus en plus menacés dans leur emploi », déplore le président du Midest, Jérôme Delabre.

Publié le 27/05/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°280 - Mars 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play