Publicité

E-achat Salon

Actualité

Publié le 05/10/2018 - Par la rédaction

Salons Solutions 2018 : le pilotage de la performance fournisseur dopé à la data

La mesure de la performance dynamique des fournisseurs est une ambition montante des directions achats. L’objectif est de diminuer le risque fournisseur en adoptant des outils pour la relation fournisseur (SRM) sur le modèle des outils de CRM à destination des clients. Pour en débattre, trois éditeurs (Axiscope, Ivalua, Synertrade) et un utilisateur (Crédit Agricole).

« Le SRM suit aujourd’hui l’évolution qu’a connue le CRM depuis 15 ans car les Achats deviennent un véritable axe business pour remporter des contrats ». C’est ainsi que Patrick Samama, managing director France chez Synertrade ouvrait cette table ronde sur la gestion de la relation fournisseurs lors du salon Solutions. A l’image des outils de CRM à destination des clients, ceux de SRM développés par les éditeurs visent à construire une vision à 360° du fournisseur pour élargir la connaissance et le relationnel au-delà du moment de la transaction. L’enjeu de déterminer la qualité des produits est d’autant plus critique que le risque fournisseur peut avoir des impacts financiers très importants. C’est ainsi que l’équipementier automobile japonais U-Shin a mis en place la solution développée par l’éditeur Axiscope.

« Nous avons des fournisseurs partout dans le monde or la difficulté est de faire face aux exigences des fabricants automobiles qui s’inscrivent dans des processus de plus en plus rigoureux et des délais raccourcis », explique Gaston Vidal, directeur des achats chez U-Shin. L’outil mis en place permet au groupe d’encadrer des activités comme les procédures de sélection des fournisseurs, qui font l’objet d’une démarche structurée. L’objectif est de répondre en temps et en heure à un projet commun aux contraintes plus fortes.

« Notre solution vise à intégrer les composantes des achats en interne avec les services financiers et l’identification en amont des fournisseurs, explique Driss Rachdi, directeur R&D et innovation chez Axiscope. « L’ambition est d’aller au-delà de l’acte d’achat avec le suivi de production, l’identification des incidents et même des coûts », ajoute-t-il.

 

Désiloter les achats

Grâce à ces outils horizontaux qui désilotent les métiers, les Achats deviennent un acteur dans l’entreprise en même temps que la notion de collaboratif devient l’un des axes principaux de ce développement. Ce même besoin d’élargir la vision des Achats a conduit le groupe Crédit Agricole à déployer depuis 18 mois, la solution Ivalua. « Notre objectif était de faciliter le travail de nos nombreux acheteurs qui avaient des difficultés à avoir une vision consolidée de qui achetait quoi, d’autant plus que nous avons à la fois des achats immatériels et immobiliers », explique Maxime Genestier, secrétaire général achats groupe au Crédit Agricole. Ivalua est une solution modulaire qui permet à l’acheteur d’avoir directement sur son tableau de bord, toutes les implications des achats et leurs relations avec les fournisseurs. L’acheteur peut voir immédiatement l’état des performances et y apporter des améliorations.

Demain, ce décloisonnement et la mise à disposition de ces datas franchiront encore un pas avec les plateformes de mutualisation des données. Crédit Agricole et les trois autres grandes banques françaises vont mettre en place une information mutualisée des fournisseurs qu’elles ont en commun. Il s’agira dans un premier temps, de créer une plateforme où trouver cinq documents légaux issus de ces fournisseurs. « Nous allons travailler dans le futur, à mettre à disposition beaucoup de données fournisseurs à partager, conclut Maxime Genestier. Cela nous permettra d’œuvrer vers plus de qualité car nous serons plus performants ».

Publié le 05/10/2018 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°275 - Octobre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play