Publicité

Par la rédaction

Révolution digitale : pourquoi ça va changer le sourcing

Un foisonnement inédit dans tous les secteurs d’activité ! Tous les témoignages concordent. Qu’il s’agisse des technologies, des modèles économiques, des acteurs eux-mêmes, entreprises établies ou startups, tout va bouger. La nouvelle frontière, c’est l’internet des objets et déjà une certitude : des milliards seront connectés, au sens propre comme au sens figuré… Dans certaines entreprises, le digital impacte déjà plus de 30% de leurs achats ! La nature même des biens à sourcer, des services liés, des fournisseurs aux vocations protéiformes (alliés, concurrents, gros ou très petits…) a déjà des conséquences sur les missions. Il faudra continuer à aller chercher de multiples interactions avec un écosystème mouvant. Amateurs de raisonnement définitifs, attention ! De nouvelles clauses contractuelles, c’est ce que les entreprises doivent mettre en œuvre pour porter tous les nouveaux risques qui ne manquent pas d’émerger. Responsables de la relation fournisseurs, les achats devront également travailler sur ces sujets et prévoir les conséquences juridiques des choix qu’ils défendront. Robots, machines apprenantes, intelligence artificielle, toutes ces innovations promettent non seulement de bouleverser le travail mais la vie même des produits. Finis les objets inertes. Les acheteurs devront se mouvoir très vite dans une chaîne de risques renouvelée. Bienvenue dans un cybermonde forcément transversal. Comme les achats...

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°263 - Septembre 2017

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play