Publicité

E-achat

Actualité

Publié le 18/10/2017 - Par la rédaction

Per Angusta : une première levée de fonds d’un million d’euros

Il y a de l’argent ! Per Angusta, éditeur lyonnais d’une solution SaaS de pilotage et de mesure de la performance achats vient d’annoncer une première levée de fonds d’un million d’euros auprès de de deux fonds d’investissement : Kreaxi et Pléiade Venture. De quoi à la fois renforcer sa R & D et soutenir son développement commercial.

Plus tout à fait une startup et pas encore un éditeur leader de l’achat mais tout de même déjà une belle implantation sur un marché des prestataires dédiés à la fonction en pleine ébullition ! Per Angusta, qui se définit comme le CRM des achats, vient de boucler son 4e exercice et affiche déjà parmi ses clients Hop ! la filiale courts et moyens courriers d’Air France, Kering, LVMH, Monoprix ou encore le groupe Adecco. Le fondateur de Per Angusta, Pierre Laprée est d’ailleurs un ancien responsable des achats d’Adecco. Voilà pour les références France. Il faut également citer l’entreprise britannique de BTP et de services immobiliers, Interserve, ou encore, dans le même secteur d’activité, cette fois à Dubaï, Emaar properties.

A noter qu’Interserve est une référence acquise dans le cadre d’une alliance avec l’anglais Market Dojo (e- sourcing). Per Agusta vient d’ailleurs d’annoncer une nouvelle alliance avec un autre éditeur, Dhatim dont l’application, Conciliator, également en SaaS, permet, basée sur des outils d’intelligence artificielle, de faire du « nettoyage » de donnée et de l’analyse de dépenses. Dans les deux cas, l’éditeur affirme son ADN (ni sourcing, ni transactionnel) en proposant une solution entièrement dédiée à un process (pilotage et mesure des actions achats) mais capable de s’intégrer, au cas par cas, avec d’autres applications spécialisées voire des prestataires de services et parmi eux, Altares (base de données économique) ou e-attestations (hébergement et délivrance de documents de gestion). Des alliances objectives pour tenter de faire pièce aux solutions très intégrées, les fameuses full suite. Mais là encore des rapprochements seraient possibles. Per Angusta revendique des fonctionnalités plus poussées… Bâtie à l’origine sur une expertise métier, l’application promet un gain de temps dans la collecte des données, la production et la fiabilisation du reporting avec une identification plus facile des gisements d’économies.

La tête et les jambes

Qui sont les généreux apporteurs de fonds ? Né du rapprochement entre Rhône-Alpes Création et Banexi Ventures Partners, Kreaxi totalise plus de 500 millions d’euros de fonds levés auprès d’investisseurs publics et privés. De son côté, Pléiade Venture est une société de capital-risque qui investit dans les jeunes entreprises des montants variant de 100 000 euros à 2 millions d’euros. A note que cette levée de fonds est également soutenue par Bpifrance et BNP Paribas Innovation. Les nouveaux partenaires de Per Angusta devraient probablement apporter plus que des fonds. Bénéficiant d’un fort ancrage local, supportés par des industriels locaux, leur entrée signifie aussi un accès à de nouveaux réseaux, un support aux équipes en place, etc. Ce que résume ainsi Pierre Laprée dans une formule plus imagée : « des jambes pour courir, des têtes pour réfléchir... ». Per Angusta – qui ne communqiue aucun chiffre d’activité – consent tout de même à préciser qu’entre 2015 et 2017, la part de ses revenus récurrents aurait fortement progressée. Une disposition de nature à séduire ses investisseurs. Le modèle abonnement serait solide. A suivre…

 



CP levée de fonds Per Angusta

Publié le 18/10/2017 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°265 - Novembre 2017

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play