Publicité

E-achat Evénement

Actualité

Publié le 09/04/2017 - Par la rédaction

Matinale de la transformation achats Cdaf : fluidifier les données

Les tables rondes organisées par le Cdaf à l’occasion de la sortie de son Guide 2017SI et solutions achats a montré que si les outils e-achat sont loin d’être centraux dans les grands projets de réorganisation achats, ils peuvent leur donner une autre dimension, en rendant la donnée intelligente.

Les éditeurs d’e-achat se sont mis sur leur trente-et-un pour la « Matinale de la transformation achats » organisée par le CDAF et le cabinet de conseil Deloitte à l’occasion de la présentation du « Guide 2017 SI et solutions achats », à Paris, le 24 mars. Un guide conçu par le groupement d‘étude et de benchmark SI achat du Cdaf et que ces mêmes douze éditeurs (voir encadré) sponsorisent. Ce livre blanc qui balaye les tendances et les enjeux du secteur leur donne en effet l’occasion de présenter en détail les points forts de leurs solutions, ainsi que leur vision des développements à venir de l’e-achat.

quelques limites

Ce livre blanc de plus de 300 pages fournira des points de repères et de comparaison intéressant pour les nombreuses directions achats qui entendent renouveler leurs outils e-achat. Parmi les douze éditeurs qui ont accepté de participer à la réalisation du Guide 2017 SI et solution achats, on compte des pure players de l’e-achat tels que Determine (28 millions d’euros de chiffre d’affaires), Ivalua (32 millions d’euros), Oalia (3,2 millions d’euros), Perfect Commerce (40 millions d’euros), Synertrade (18,6 millions d’euros), BravoSolution qui associe ces activités de conseil à la fourniture de solution Source to Pay (85 millions d’euros) ou encore Coupa. On y trouve également un éditeur d'ERP : Oracle (30 milliards de dollars). Des nouveaux entrants plus avares en chiffres concernant leur activité, qui se contentent de donner leur nombre de salariés : Tradeshift (370 personnes), Axiscope (15 personnes) et l’italien Tagetik venu de l’univers de la finance et qui entend prendre pied dans les Achats (450 personnes). Pas beaucoup plus transparente avec un chiffre d’affaires qu’elle situe entre 10 et 40 millions d’euros, la société Ecovadis qui propose une solution d’évaluation de la performance RSE des fournisseurs s’est également jointe à ce groupe. On notera en revanche une absence, celle de SAP Ariba.

Article complet à lire dans la LDA 260 - mai 2017

Publié le 09/04/2017 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°265 - Novembre 2017

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play