Publicité

Livres

Actualité

Publié le 12/05/2017 - Par la rédaction

Livres achats « off » 2017 : dans l’enfer des startups…

De Berlin à Boston, le petit monde des startups a inspiré deux récits. Le premier intitulé « Bienvenue dans le nouveau monde ! » raconte le parcours d’une jeune française dans les méandres de non moins jeunes entreprises du web basées dans la capitale allemande. Le second ouvrage (en anglais) décrit la tentative de reconversion d’un ex-journaliste de Newsweek, spécialiste de l’univers high-tech, dans le service communication d’une plateforme dédiée au marketing et à la relation clients : « My Misadventure in the Start-Up Bubble». Deux livres disruptifs et réfrigérants à la fois…

Bienvenue au club ! Si l’univers des startups vous fascine, vous intrigue, vous remue, prolongez l’expérience en lisant ces deux ouvrages. « Bienvenue dans le nouveau monde. Ou comment j’ai survécu à la coolitude des start-ups » décrit le parcours professionnel semé d’embûches d’une jeune française, Mathilde Ramadier (l’auteure), vivant à Berlin dans le petit monde des petites entreprises techno de la capitale allemande. Des entreprises qui attirent des cohortes de jeunes étudiants surdiplômés, parlant souvent plusieurs langues et rêvant de réussir dans le pays le plus dynamique du continent. Voilà le bon côté de l’affaire. Mais derrière le miroir, la réalité est beaucoup moins belle : salaires très bas, horaires (très) extensibles, méthodes de management conflictuelles, (jeunes) dirigeants narcissiques, impitoyables, misogynes souvent, etc.

Un monde paradoxal

Bref, de nouvelles technologies, un bel enrobage de modernité, des rapports sociaux policés mais uniquement en apparence, une « novlangue » du management aux vocables très positifs mais en réalité un monde fait de petits chefs, pressurés par le temps, avec des objectifs « court-termistes » intenables, des méthodes parfois dignes du 19e siècle… Et ce ne sont pas les myriades de plateformes en ligne pour gérer les ressources humaines qui pourraient arranger l’atmosphère. A peine embauchés, beaucoup de candidats en ressortent. Et vont vite vérifier que dans le monde ancien des entreprises traditionnelles, les intitulés de postes sont (le plus souvent) moins ronflants, les perspectives (peut-être) moins rapides mais sans doute plus pérennes. La question est posée : la méthode des startups est-elle durable ? On pourrait s’amuser – si le sujet n’était pas si terrible – des efforts déployés par certains pour aider au développement (plus) rapide de ces jeunes pousses (contrats plus adaptés, financements plus souples, etc.). Le dénuement, la volonté de survie, la tension permanente, l’hyper compétition sont-ils des critères indispensables au développement de nouveaux services si ce n’est de nouveaux modèles ? Ne risque-t-on pas d’encourager des principes régressifs à l’opposé des généreux schémas du développement responsable que l’on proclame à tout bout de champs (si l’on peut dire) ? A suivre…

Comme les autres

De l’autre côté de l’Atlantique. Ce n’est guère mieux. Quand la nouvelle recrue de HubSpot - un « vieux de 52 ans » (c’est ce que l’auteur, Dan Lyons, suggère de lui) – débarque parmi ses jeunes collègues, il découvre une entreprise organisée autour d’une hiérarchie secrète, aux objectifs dissimulés sinon flous, laissée aux mains de managers intermédiaires juniors qui, même investis d’un savoir-faire technique, ne se montrent guère capables d’entrainer leurs troupes, de leur faire partager la moindre vision, etc. Là encore, la technologie ne peut masquer l’absence de fondamentaux solides (objectifs, méthodes, moyens, ressources qualifiés) capables de faire grandir une entreprise.

Mais ne noircissons pas le tableau. Ces deux livres se lisent facilement, la démonstration est implacable, on rit beaucoup. De même, si l’on enlève le mot startup et qu’en fermant les yeux, le lecteur imagine des entreprises autres que des startups, quels que soient leur secteur d’activité, leur taille, leur ancienneté, il trouvera facilement des exemples équivalents. La morale de ces deux histoires ? Les startups sont des entreprises comme les autres ! Elles peuvent proposer des produits ou des services innovants, elles ne sont que le reflet des hommes et des femmes qui y travaillent. A eux, à nous, d’être vigilants…

 

 

 

1. Bienvenue dans le nouveau monde par Mathilde Ramadier, Premier Parallèle





2. Disrupted : My Misadventure in the Start-Up Bubble par Dan Lyons, Hachette Books

Publié le 12/05/2017 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°262 - Juillet - Août 2017

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play