Publicité
La Lettre des Achats - Janvier 2018 N°267
Janvier 2018

Support

Enquête

Road Map
Les nouveautés des éditeurs de SI Achats pour 2018

Par François Le Roux

Road Map

Les nouveautés des éditeurs de SI Achats pour 2018

La Lettre des Achats vous présente les grandes nouveautés appelées à marquer cette année 2018. Editeur par éditeur, voici un panorama des grandes tendances à venir et des spécificités proposées par chaque SI Achats.

Le récent rachat de BravoSolution par l’américain Jaggaer  (voir www.lalettredesachats.fr) a rappelé s’il en était besoin que la bataille fait rage entre les éditeurs de SI Achats. Cette concurrence ne se résume toutefois pas à une course à la croissance externe. Chaque éditeur peaufine au quotidien sa stratégie et les releases se succèdent, alimentées en priorité par leurs départements R&D. 2018 n’échappera pas à la règle. Consolidation des offres full suite, optimisation des achats complexes… figurent plus que jamais en tête des priorités, sans oublier l’analyse du risque et la quête d’interfaces et plateformes toujours plus user friendly… Jusqu’ici restés au stade de l’annonce marketing, l’intelligence et le machine learning pointent plus que jamais le bout du nez.

Axiscope muscle son offre Sourcing

Solution : Axiscope DSP
Nouveauté : Axiscope ISQF

Au-delà des innovations technologiques Web 2.0 et de ses fonctionnalités collaboratives, Axiscope Digital Sourcing Platform va s’enrichir début 2018 du module Axiscope Industry Sourcing & Quality Framework venant compléter son offre Sourcing to Order. Axiscope ISQF intégrera un module de gestion du Processus Assurance Qualité permettant aux industriels, dans le cadre du processus d’homologation des fournisseurs, de mieux piloter la conformité et d’anticiper les risques liés aux fournisseurs. Ce dispositif sera complété par les modules APQP (Advanced Product Quality Planning), gestion des réclamations, et plans d’actions de progrès, permettant de définir la feuille de route, les actions à réaliser et les documents à fournir pour effectuer le processus de qualification et d’évaluation des fournisseurs. Plateforme logicielle unique et communicante, Axiscope ISQF sera tout d’abord disponible au premier trimestre dans sa version packagée automobile.

Basware dynamise son S2P

Solution : Basware
Nouveautés : analytics, machine learning et entreprise connectée

Après avoir annoncé en septembre 2017 étendre son offre Purchase-to-Pay au Sourcing Stratégique, Basware poursuit la montée en gamme de sa solution S2P. Au rang des nouveautés 2018, le machine learning aidera les fournisseurs à intégrer de façon optimale leurs produits aux catégories d’achat existantes et les prescripteurs à cibler leurs achats. L’interface utilisateurs Edge va plus généralement gagner en agilité, avec une amélioration des capacités de recherche des documents et des formulaires de demandes d’achat auto-configurables… De nouveaux développements ont par ailleurs été apportés aux modules RFQ, avec la possibilité d’envoyer des appels d’offres à tous fournisseurs, connectés ou non à Basware ainsi que sur le terrain des Analytics pour améliorer l’évaluation fournisseurs. Enfin, les directions de la comptabilité fournisseurs se voient proposer un outil de pilotage de la performance individuelle des comptables et d’identification des goulots d’étranglement.

BravoSolution surfe sur l’IA

Solution : BravoAdvantage
Nouveautés : IA, prédictif, synergies avec Jaggaer dans le P2P

La version BravoAdvantage 18 attendue en ce début d’année fournira de nouvelles capacités intégrant l’intelligence artificielle, avec en ligne de mire une nette amélioration de l’expérience utilisateur, à travers un renforcement de l’analyse du risque et des capacités de prévisions intelligentes. Les utilisateurs disposeront plus spécifiquement de tableaux de bord avec des capacités d’analyse prédictive, permettant par exemple de modéliser le risque en fonction des fournisseurs et du marché… Des tableaux de bord les aideront également à identifier les opportunités de gains et proposeront des prédictions sur les futurs inducteurs de coûts. Par ailleurs, BravoAdvantage 18 disposera d’un moniteur d’enchères repensé, avec une interface moderne. Les modules cycle de vie du contrat, gestion du capital fournisseurs et sourcing plus vont également bénéficier de nouveaux développements. Enfin, l’offre P2P va se renforcer grâce à la fusion avec Jaggaer.

Buymanager optimise la gestion du risque

Solution : Buymanager
Nouveautés : Risk Management, Supplier portal, module Nego

Avec le module Risk management, la plateforme Buymanager intègre désormais la gestion des risques des composants électroniques, pour faciliter la maîtrise des risques liés à l’obsolescence et s’assurer de la conformité aux normes RoHS, REACH, AEC… Ce module propose un accès direct en temps réel à la base de données de SiliconExpert, référençant 1 milliard de composants. Buymanager va également s’enrichir d’un Supplier Portal. Cette application Web en mode SaaS permettra de répondre aux RFQ et facilitera les échanges de données entre acheteurs et fournisseurs, avec des échanges de données sécurisés. Destiné à l’optimisation du processus de négociation des achats périodiques, le module Nego va bénéficier d’un nouvel outil inédit d’optimisation du panel fournisseurs, s’appuyant sur l’expérience utilisateurs. Buymanager renforce par ailleurs son assistance à l’utilisateur avec un guide pour l’intégration des prévisions d’achats et des outils métiers.

Coupa dopé à l’intelligence communautaire

Solution : Coupa R19
Nouveautés : Coupa Risk Aware, Coupa Sourcing Optimization

Au-delà des 70 nouvelles fonctionnalités ajoutées à la version R19, Coupa annonce le déploiement de son application Coupa Risk Aware qui utilise l’intelligence communautaire de Coupa et les données de tiers pour évaluer le niveau de risque fournisseur. Elle permet ainsi aux utilisateurs de bénéficier d’une visibilité instantanée de leurs risques pour guider leurs décisions d’achat ou de traitement des contrats et factures… L’application d’optimisation Coupa Sourcing Optimization aide pour sa part à résoudre les projets de sourcing stratégique les plus complexes. La gestion des notes de frais et de déplacement est également optimisée via des indicateurs clés de performance, qui comparés aux benchmarks de la communauté Coupa servent à identifier des leviers d’amélioration. Les capacités e-Invoicing sont en outre étendues, avec la prise en charge des signatures numériques dans six pays supplémentaires, portant à 37 le nombre total de pays couverts par les fonctions de mise en conformité.

Crop & Co élargit son pilotage des  achats

Solution : Okaveo
Nouveautés : cartographie des dépenses, évaluation et pilotage de la performance

L’application Okaveo de pilotage des achats du cabinet de conseil Crop and Co élargit pour 2018 le champ de ses fonctionnalités. Déjà disponibles ou en production, figurent au menu de la nouvelle version d’Okaveo, la cartographie des dépenses, le suivi des dossiers achats et l’évaluation de la performance et le suivi fournisseurs. Sont également au programme le suivi de contrats et marchés, grâce à des alertes, ainsi que le pilotage de la performance achats avec comme outils des tableaux de bord et reportings. Des évolutions supplémentaires de la solution Okaveo sont par ailleurs au stade du développement. Elles se concentrent sur des domaines comme la communauté achats, les ressources humaines et la stratégie achats.

Determine simplifie les achats complexes

Solution : solutions S2P, plateforme cloud Determine
Nouveautés : Program management, Interface, Big data/IA

Dans le courant du premier semestre 2018, Determine proposera un nouvel outil de program management. Il permettra de créer des projets métiers pour gérer les achats complexes sur toute la suite Source-to-Pay, avec mise en place d’équipes, de taches et d’objectifs. Le programme DetermineAlliance vise pour sa part à répondre aux besoins métiers des entreprises en leur apportant une expertise de différents secteurs d’activité, en s’appuyant sur des consultants et partenaires technologiques... Des améliorations majeures seront également apportées à l’interface de la plateforme Determine en termes d’utilisation et de design, avec des raccourcis, des KPI et une page d’accueil personnalisée… Toutes les solutions Determine seront par ailleurs enrichies. Le P2P bénéficiera d’un nouveau module de gestion de facture, de fonctions de recommandation et d’un outil avancé d’analyse des catalogues… Dans le sourcing, les enchères inversées seront mieux intégrées aux processus, la gestion des appels d’offres améliorée… Quant à la gestion des contrats, la négociation/collaboration avec les fournisseurs sera réalisée en temps réel et la gestion des clauses et obligations renforcée…

Dhatim automatise les processus métiers

Solution : Conciliator
Nouveauté : optimisation des processus métiers

En 2018 Conciliator, la plateforme SaaS de Dhatim va enrichir son offre d’un point de vue métier et technologique. Sur le terrain métier, de nouveaux processus achats vont être automatisés, dont la création des bons de commandes, la gestion des catalogues produits et fournisseurs ainsi que la partie analytics pour les « category managers ». Sur la partie finance, après l’automatisation de la lecture et de la mise en comptabilité de la facture fournisseur, le processus I2P autour du N-way matching et du portail fournisseur sera robotisé. Dans le domaine RH, le machine learning va conduire au renforcement des contrôles DSN et Paie. Dhatim va par ailleurs continuer à introduire de l’IA dans sa plateforme afin d’améliorer l’efficacité des processus métier, comme l’extraction de données de documents non structurés, introduire de plus en plus de prédictif dans la partie Analytics ou généraliser l’utilisation de chatbot et d’interfaces « intelligentes ».

EasyKost pour toujours acheter au meilleur prix

Solution : EasyKost,
Nouveautés : benchmark, reverse costing, easy modeling

Pour le spécialiste de l’optimisation des coûts EasyKost, 2018 sera synonyme de trois nouveautés. Mais dès à présent, les utilisateurs d’EasyKost bénéficient de la fonction benchmark en temps réel pour évaluer les qualités intrinsèques de leurs produits ainsi que par rapport aux autres acteurs du marché. La moindre modification d’une caractéristique produit est immédiatement appréhendée. Autre nouveauté, le reverse-costing multi cost-drivers. A partir d’un algorithme d’intelligence artificielle, cette solution permet en entrant un coût cible de fabrication d’un produit, de proposer les meilleures conceptions fonctionnelles et technologiques de ce produit. Enfin, avec Easy Modeling, EasyKost étend ses applications au-delà de l’estimation des coûts pour s’emparer de l’estimation et la modélisation des prix (pricing), des temps (ex : temps de cycle production), du nombre d’individus (efficacité des organisations), ou encore du chiffre d’affaires (performance commerciale en magasin).

Easypics militant engagé du Data centric

Solution : Easypics
Nouveauté : une information fournisseurs et un réseau social étendus

Easypics, le spécialiste de l’analyse des dépenses, confirme sa volonté d’apporter une information toujours plus exhaustive et juste sur les fournisseurs. Courant 2018, le champ des données traitées par Easypics va englober de nouvelles dimensions relatives au devoir de vigilance et la responsabilité des dirigeants avec les notions de Politycaly Exposed Person (PEP)… Ces informations viendront compléter le panel déjà disponible avec notamment les bilans financiers, les informations capitalistiques… ou encore la contrathèque. Easypics va par ailleurs connecter les fournisseurs sur sa plateforme, afin de parachever son réseau social entre entreprises. L’objectif est d’offrir aux donneurs d’ordres la possibilité de se constituer un sourcing qualifié. Easypics entend ainsi fournir à ses clients des fonctions « marketing achats » ce qui leur permettra de commercialiser leurs propres informations, la direction des achats devenant un centre de profits.

Ivalua capitalise sur les achats directs

Solution : Ivalua
Nouveautés : IA, achats complexes et ergonomie

Si Ivalua entend garder la primeur de certaines annonces pour la série d’événements Ivalua Now 2018 qui auront lieu à Londres, Paris et New York de mars à mai, l’éditeur lève tout de même le voile sur certains de ses grands chantiers. S’appuyant sur la puissance de l’IA, Ivalua entend améliorer l’expérience utilisateur et la performance des équipes… ou encore optimiser l’identification des opportunités d’économies et la fraude. Seront également intégrées des fonctionnalités avancées de gestion des achats de production et industriels, comme l’Advanced BOM ou la gestion dynamique des coûts produits, après l’acquisition de Directwork, avec à la clé une réduction du time-to-market lors du lancement de nouveaux produits ou l’amélioration de la relation fournisseurs. La refonte de l’interface et l’expérience utilisateurs sont également à l’ordre du jour, avec un nouveau design de l’application sur le terrain par exemple de l’ergonomie des écrans… ainsi qu’un Collaborative Blog.

Kimoce libère la performance achats

Solution : Kimoce Achats
Nouveautés : nouvelle version Schoelcher

Kimoce lance un nouveau portail de gestion des achats indirects, dans sa version Schœlcher, en référence à Victor Schoelcher, qui incarne la lutte contre l’esclavage. Ce portail full web a pour ambition de libérer de nouveaux usages achats et d’affranchir les collaborateurs des tâches à faible valeur ajoutée. Son approche se revendique totalement intuitive mettant à la portée de l’ensemble des clients internes l’expression de besoin, le suivi des demandes d’achats, l’évaluation des fournisseurs. Plus généralement, la version Schœlcher de Kimoce Achats répond aux trois enjeux : optimiser les coûts, fluidifier les process achats et améliorer la relation fournisseurs. Schoelcher favorise ainsi l’accompagnement des clients internes dans la qualification des projets d’achats complexes, voire la co-innovation avec les fournisseurs. L’acheteur peut en outre facilement « marketer » son rôle dans l’organisation, fluidifier le circuit d’achats et supprimer les achats sauvages.

Koble favorise les contacts fournisseurs

Solution : Koble
Nouveautés : analytics, une relation fournisseurs enrichie

Le réseau social pro pour entreprises Koble enrichit sa plateforme, avec en premier lieu une fonction de recherche fournisseurs, évoluée et plus fine, balayant tous les critères définissant une entreprise et son offre. Les fiches entreprises / fournisseur sont par ailleurs enrichies, tandis que des fonctions d’intelligence artificielle supportées par du machine learning permettront d’augmenter les points de contacts et d’engagements entre acheteurs et fournisseurs avec des recommandations d’actions… Autre nouveauté, les utilisateurs bénéficieront d’analytics reflétant l’impact des actions prises sur la plateforme par les acheteurs dans le parcours d’achat, avec la possibilité de prendre des actions. Un nouveau plan de souscription au service pour les starters est de plus mis en place permettant aux TPE d’accéder à un certain nombre de fonctionnalités d’intérêt marketing et de cibler plus d’entreprises, en plus de la gratuité des prestations standards.

Oalia, la simplicité synonyme d’efficacité

Solution : Oalia Excellence
Nouveautés : déploiement rapide, interface intuitive, mises à jour trimestrielles

Pour Oalia, 2018 sera placée sous le signe de la simplicité concernant l’ensemble des nouveaux développements de sa suite SaaS, Oalia Excellence. L’éditeur souligne ainsi la simplicité de déploiement de sa solution, avec à la clé des projets de déploiement plus courts, nécessairement moins coûteux grâce à de nouvelles capacités de paramétrages. Ensuite, Oalia met en avant la simplicité d’utilisation de sa solution, les modules possédant tous la même interface homme/machine, ce qui représente un gage d’homogénéité alors que certains éditeurs présentent des offres hétérogènes issues de rachats successifs. Enfin, grâce à des mises à jour du produit standard, mises en ligne au moins une fois par trimestre, la solution Oalia entend afficher une grande simplicité d’évolution.

Oxalys enrichit son panel de solutions verticales

Solution Oxalys
Nouveautés : Nouvelles solutions sectorielles, Enrichissements fonctionnels, UX et UI

Les nouveautés 2018 d’Oxalys vont s’articuler autour de trois grands axes. Dans sa feuille de route, l’éditeur de solutions de gestion des achats met en avant ses développements relatifs à l’enrichissement fonctionnel de sa plateforme mais également en matière d’expérience utilisateur et du design de l’interface utilisateur. Son ambition est d’améliorer la collaboration avec tous les acteurs internes et externes du processus. Les enrichissements fonctionnels s’opéreront autour des notions de conformité, RSE et compliance, avec un portail fournisseurs et des informations fournisseurs à 360°. Le deuxième axe de développement concerne l’enrichissement des offres sectorielles Oxalys à destination des entreprises privées/publiques. Outre, une solution sectorielle BTP Oxalys BTP optimisée, deux à trois solutions sectorielles seront lancées. Enfin pour une première expérience de SI Achats, une nouvelle offre First en mode SaaS est proposée.

Per Angusta renforce le CRM de l’acheteur

Solution : Per Angusta
Nouveautés : Evolutions du module contrat, des partenariats renforcés

Conformément à sa volonté de promouvoir sa vision du CRM de l’acheteur, Per Angusta va mettre en œuvre sur l’année 2018 deux évolutions de son module contrat : la gestion des approbations internes des projets de contrats et - la signature électronique. Un nouveau moteur de reporting est par ailleurs intégré de manière native dans Per Angusta. Poursuivant son approche de hub, Per Angusta renforce en outre sa politique de collaboration avec des tiers. Après avoir développé des connecteurs avec Coupa, Rosslyn, e-attestations, Ecovadis, Market Dojo et Determine, cette collaboration s’étend désormais à Altares et Provigis… Dans la même logique, le récent partenariat avec Dhatim va rentrer dans sa phase d’industrialisation, avec l’automatisation de l’identification d’opportunités achats et leur injection dans Per Angusta. Enfin, bénéficiant des retours d’expérience de ses clients, les modules Suppliers et Opportunities vont sortir de leur phase bêta.

Perfect Commerce au service du secteur public

Solution : Perfect Commerce
Nouveautés : module AP Automation, WebProcure

Au-delà de la nouvelle version de son produit phare Perfect Procure, totalement relooké et désormais disponible sur tablette tactile et smartphone, Perfect Commerce, lance un nouveau module AP automation. Cette solution d’automatisation de la comptabilité fournisseur propose la gestion de tous les flux entrants (xml pdf papier portail self-billing) avec rapprochement /approbation/ imputation automatisés et bientôt la fonction DEP (discount for early payment) pour le financement. AP automation comprend également un portail qui informe les fournisseurs du statut de leur facture. Perfect Commerce lance en outre sur le marché français, WebProcure. Conçue pour le secteur public, cette suite achat permet de se conformer aux nouvelles exigences de la loi Sapin II. Déjà connectée aux sites publics TRACE, TED, CHORUS et flux PES V2, elle couvre tout le cycle de la commande publique, depuis la collecte des besoins, le profil d’acheteur et en allant jusqu’à la facture.

Performance Achats diversifie les canaux d’achats

Solution : Performance Achats
Nouveautés : e-boutique, marketplace pour achats hors production, la co-innovation collaborative

2018 s’annonce riche en nouveautés pour Performance Achats. En janvier, une e-boutique de mutualisations sera lancée. Paramétrable, elle va permettre à une entreprise d’inviter ses collaborateurs à voir différents produits ou prestations et à participer à une commande. Une marketplace pour les achats hors production avec possibilité d’un seul et unique fournisseur créditeur sortira également des cartons, ainsi qu’une plateforme digitale BtoB full service d’intermédiation et d’écosystèmes collaboratifs, qui sera développée avec des acheteurs et des partenaires. L’objectif est de co-innover. Cette nouvelle plateforme d’intermédiation interconnectera plusieurs écosystèmes, favorisant l’entraide, la co-innovation, le recrutement… mais également le sourcing et les achats responsables… La suite e-achats Performance Achats sera par ailleurs connectée à un CRM et SRM. Un logiciel d’achats, de gestion et d’organisation d’événements figure aussi dans la liste des nouveautés.

Qualiac à l’heure de l’acheteur connecté

Solution : ERP
Nouveautés : Espace fournisseurs, Connecteur Qualiac / Provigis, Connecteur Qualiac / Legisway

Pour Qualiac, son offre Achats se positionne plus que jamais à l’écoute de l’acheteur connecté, souhaitant établir une relation de confiance et innover avec ses fournisseurs tout en réduisant les coûts. L’éditeur d’ERP lance ainsi un espace fournisseurs permettant à des utilisateurs externes et aux nouveaux utilisateurs de l’ERP Qualiac de consulter leur fiche fournisseur, les en-cours de commandes et de factures de Qualiac Achats mais également de répondre aux consultations ouvertes et soumises depuis Qualiac e-Achats. Le module de connexion Qualiac / Provigis permet pour sa part de fiabiliser les bases de données fournisseurs dans Qualiac avec un référentiel mis à jour par Provigis. Par ailleurs, Qualiac Achats et e-Achats s’intègrent désormais à la solution de gestion des contrats Contrat’tech de Legisway, avec la possibilité d’initier directement depuis Qualiac e-Achats des demandes à destination des services juridiques. La solution de dématérialisation est en outre enrichie.

SAP Ariba adopte l’intelligence cognitive

Solution : SAP Ariba
Nouveautés : IA, ML, SAP Ariba Snap, SAP Ariba Light Account

Annoncé en mai 2017, le partenariat SAP Ariba et IBM vise à mettre de l’intelligence cognitive au cœur des solutions achats pour redéfinir en particulier le process Source to Pay. S’appuyant sur la puissance des technologies SAP Leonardo, IBM Watson et SAP Ariba, les nouvelles solutions permettront à partir des données achats et de leurs capacités d’analyse prédictive d’informations non structurées d’optimiser les prises de décision en matière de gestion des fournisseurs, de gestion des contrats et au niveau des opérations de sourcing. Voici en résumé les ambitions affichées par SAP Ariba pour 2018. Au premier semestre 2018, les solutions S2P bénéficieront également de nouvelles capacités d’intelligence artificielle et de machine learning. SAP Ariba va également déployer SAP Ariba Snap, une solution procure to pay d’une grande rapidité d’implémentation, ainsi que SAP Ariba Light Account permettant l’automatisation des faibles volumes de transactions entre acheteurs et fournisseurs.

Sievo booste l’analytique

Solution : Sievo
Nouveautés : mobilité, une analyse des dépenses renforcée, R&D en IA

En 2018, Sievo va dévoiler une nouvelle interface de reporting basée sur la technologie Qlik Sense, une interface compatible avec les mobiles, donnant plus d’autonomie aux utilisateurs et permettant d’approfondir l’analytique Achats. La solution d’analyse de la dépense de Sievo sera enrichie par des outils d’intégration de données externes afin d’aider ses clients à comparer leurs indicateurs de performance avec les standards de l’industrie d’une part, et de contextualiser ces données externes d’autre part. Parallèlement, le développement du module de Spend Forecasting se poursuit. Kellogg’s et Carlsberg l’utilisent déjà pour améliorer leur processus de budgétisation, faire des prévisions plus fines sur leurs coûts et gérer leurs catégories d’achats les plus volatiles. Enfin, Sievo va concentrer ses efforts de R&D sur l’intelligence artificielle appliquée à la catégorisation des données Achats et sur l’exploitation du Big Data Achats.

Silex engage son deuxième round de R&D

Solution : Silex
Nouveautés : ergonomie optimisée, automatisation des process, workflow étendu, catalogues externes

2018 marquera pour la start-up Silex le démarrage de son second cycle de R&D. D’un point de vue fonctionnel, l’environnement sourcing des versions « Entreprise » et « Public » intégrera des workflows paramétrables permettant de rendre les interfaces encore plus ergonomiques et d’automatiser une grande partie du travail pour faire gagner un temps précieux aux utilisateurs, tout en limitant les risques d’erreurs. Ces workflows seront étendus à la collecte des besoins auprès des prescripteurs pour garantir un meilleur taux de couverture du sourcing et favoriser un travail collaboratif entre les équipes achats et le métier. Déjà en test auprès de clients pilotes, les versions les plus avancées intégreront les catalogues de contrats et fournisseurs disponibles mais également des catalogues externes tels que l’UGAP pour les acteurs publics. Les nouveautés seront pour la grande majorité dévoilées au salon des Achats et seront disponibles dans le courant du 2ème trimestre 2018.

Sourcing-Force adepte du collaboratif

Solution : Sourcing-Force
Nouveautés : blockchain, mode collaboratif, ergonomie

Dans le cadre de la nouvelle version V3 de Sourcing-Force prévue pour mai 2018, tous les modules seront en mode Collaboratif pour une meilleure communication interne et externe. Les 10 modules transactionnels et décisionnels seront mis à jour avec une ergonomie et une rapidité améliorée. Plus généralement, l’accessibilité sera simplifiée et autonome pour les PME/ETI sur la plupart des modules de la solution Sourcing-Force, alors que le module Externalisation des achats Spots (achats de classe C), jusqu’ici en option, sera complètement intégré. Autre nouveauté, la technologie Blockchain sera disponible sur une partie des transactions pour garantir la traçabilité des données. Sourcing-Force annonce par ailleurs l’ouverture sur le marché canadien en août 2018 d’un bureau à Toronto, après l’ouverture d’un bureau en Suisse en mai 2017 et alors que l’éditeur table sur une croissance de son chiffre d’affaires de plus de 100 % en 2018.

Synertrade renforce l’UX

Solution : Synertrade
Nouveautés : ergonomie, procurement planning, solution de costing, Synerhub

En 2018, Synertrade entend poursuivre les investissements en faveur de l’ergonomie de ses solutions. L’usage de l’intelligence artificielle sera généralisé pour aider à la navigation, avec des Chatbots et des alertes intelligentes qui, dès la connexion à l’application, aideront l’utilisateur à prioriser ses tâches. Par ailleurs, le module Quick RFx permettra d’effectuer des appels d’offres simples (type demande de devis) en quelques clics. Dans le même état d’esprit, les QPRQ (Quick Purchase Request Quotes) permettront à un acheteur de solliciter et mettre rapidement en compétition plusieurs fournisseurs. En plus de l’expérience utilisateur, la roadmap passera par la spécialisation de l’outil P2P aux achats MRO, achats projets et achats de services… Le renforcement de la solution de Procurement Planning est aussi planifié comme la mise en place d’une solution de costing pour les industriels, sans oublier le déploiement de SynerHub, un nouveau portail fournisseur.

Par François Le Roux

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°268 - Février 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play