Publicité
La Lettre des Achats - Avril 2019 N°281
Avril 2019

Management

Actualité

Top 250 des achats (suite)
L’envie d’un big bang des talents

Par Guillaume Trécan

Top 250 des achats (suite)

L’envie d’un big bang des talents

L’avenir des Achats passe par une révolution des compétences et surtout des savoir-être, chaque direction achats a bien sûr ses propres ambitions et lacunes, mais une tendance générale s’impose tout de même sans ambiguïté : le besoin d’acteurs capables d’apporter la valeur des Achats en groupe projet, au plus haut niveau de l’entreprise.




Lorsque nous avons interrogé les directeurs achats des grandes entreprises françaises sur leurs besoins en termes de développement des compétences, nous avons distingué savoir-être et savoir-faire, pour leur permettre de préciser leurs attentes dans le champ des fameuses "soft skills", ces qualités comportementales, seules capables de faire changer de dimension le rôle de l’acheteur. En tête des deux listes, on trouve un savoir-faire et un savoir-être totalement complémentaires : la gestion de projet, d’une part et le leadership, d’autre part. L’avenir des acheteurs passe par leur capacité à s’interfacer avec les opérationnels et à prendre l’initiative pour apporter de la valeur dans des groupes plurifonctionnels qui ne les attendent pas toujours dans ce rôle.
L’un de nos répondants précise en commentaire qu’il ne s’agit pas seulement d’apporter par les compétences citées un « complément » à celles que les acheteurs possèdent déjà, mais rien moins qu’« une reconfiguration plus profonde des acheteurs et une transformation vers plus de valeur, plus de stratégie et moins de tactique, plus de partenariat, d’innovation. » Ce commentaire fait écho à un talent plébiscité par beaucoup d’autres commentaires : la capacité à conduire le changement.


Le Top 3 de savoir-faire à développer dans...



Gestion de projet, expertise technique, relations fournisseurs, innovation, négociation… suivant le contexte propre à tel ou tel secteur, les besoins en termes d’acquisition ou de développement des compétences des acheteurs sont variables.



Le Top 3 de savoir-être à développer dans...



Pour ce qui est des savoir-être, le leadership se taille la part du lion. Quant à la forte récurrence de la notion d’adaptabilité, elle en dit long sur la difficulté du métier d’acheteur, fonction support dont la place n’est pas toujours garantie dans des projets opérationnels auxquels elle ne peut apporter toute sa valeur qu’en étant pleinement intégrée dès le début.

Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°284 - Juillet - Août 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play