Publicité

E-achat

Actualité

Publié le 30/11/2017 - Par la rédaction

Jaggaer : l’éditeur américain rachète Bravosolution

Nouvel événement de taille sur le marché de l’e-achat : l’annonce du rachat de Bravosolution par son homologue américain Jaggaer qui s’appelait à l’origine SciQuest et avait déjà avalé l’éditeur autrichien Pool4tool en début d’année. Le nouvel ensemble devrait peser un peu plus de 200 millions de dollars et revendiquer sans doute la place de n°1 de ce marché… Catégorie Pure Players.

Jaggaer rachète Bravosolution : encore une entreprise européenne rachetée par un américain… Tout fout le camp ! Sauf que Bravosolution était un… italo-américain après que la société, née sous le signe d’Italcimenti, ait racheté (déjà) Verticalnet basé, lui, à Chicago. Mais tout cela, c’est du passé, voyons l’avenir. Jaggaer, créé il y a une vingtaine d’année, dont le siège social est situé à Morrisville en Caroline du Nord, dispose d’une suite Source-to-Pay, achats directs et indirects, depuis l’analyse des dépenses, le management des relations fournisseurs, le procurement et jusqu’au portail fournisseurs. La société est présente en Amérique du Nord, en Asie, un peu en Europe et en Autriche ainsi qu’au Moyen-Orient. A l’origine, plutôt axée sur le P to P, elle a ajouté progressivement le spend analysis et le sourcing. De son côté, Bravosolution était positionnée analyse des dépenses et sourcing. Le rachat (récent) de Puridiom lui donné accès à des outils P to P. Le futur ensemble, qui devrait ne conserver que Jaggaer comme dénomination, totalisera 1 850 clients, avec une présence dans plus de 70 pays, sans oublier un portail fournisseurs de 3,7 millions d’entreprises qui en ferait un des premiers networks dans le monde. Et ce ne serait pas là le moindre des apports de la partie américaine de Jaggaer dans la corbeille. Bravosolution devait réaliser cette année un peu plus de 92 millions d’euros de chiffre d’affaires (650 clients) soit près de 110 millions de dollars et Jaggaer (qui ne communique pas ses chiffres), un peu plus. Le nouvel ensemble pèsera bien plus de 200 millions de dollars à la naissance.

Acquisition-Fusion

Si sur le plan financier, cette opération est bien une acquisition – Jaggaer acquiert Bravosolution auprès d’Italmobiliare (la famille qui a vendu Italcimenti à l'allemand HeidelbergCement) – sur le plan de l’organisation, ce serait (presque) une fusion entre égaux. Déjà, Italmobiliare conserverait 10% du nouvel ensemble tandis que l’on parle aussi d’un apport de 35 millions de dollars de cash au nouvel ensemble. De quoi dans tous les cas financer de futurs développements. Si l’on regarde de plus près, les deux entreprises et leurs plateformes en SaaS (un positionnement et un savoir-faire revendiqué des deux côtés) affichent une parfaite complémentarité géographique. Jaggaer est plus américain et Bravosolution, européen (plus de 70% de son CA). Jaggaer est uniquement présent en Angleterre (pré-Brexit) et dans le monde germanique (Autriche, Allemagne et PECO) avec l’ex-Pool4tool. En France, les équipes Bravosolution pourront présenter tous les atouts du nouveau groupe. Déjà, les clients français ont eu droit à une annonce quasi-temps réel, mercredi 29 novembre dans un palace parisien. Une des particularités de Jaggaer, du fait de son origine plus P to P, est d’avoir développé des approches très verticales avec des offres packagées selon les secteurs d’activité (l’industrie et l’automobile en particulier, le retail, la santé, etc. Un positionnement qui rappellera celui d’autres acteurs du marché. Le portail fournisseurs est aussi une caractéristique essentielle par sa dimension. L’acquisition de Pool4tool lui a donné également une expertise en Product LifeCycle Management. De son côté, Bravosolution, au-delà de son savoir-faire technique, apportera ses équipes de conseils. Une expertise très en amont du déploiement d’outils mais qui est incontestablement l’originalité sinon la marque de fabrique du leader européen.

Leadership

A propos de leadership enfin, le Gartner Group (début de l’année 2017) positionnait dans son Magic Quadrant for Strategic Sourcing Application Suites, Bravosolution en tête des Leaders, l’ex-Pool4Tool dans les Visionnaires et Jaggaer dans les Challengers. La guerre des trois (!) n’aura pas lieu ils se sont réunis. Le "trouple" (oui, le mot existerait !) est paré à assumer son rang de leader. Il aura quand même à démontrer qu’il peut aller encore plus loin et faire de la conquête, investir dans sa R&D (comme tout le monde, il parle aussi d’intelligence artificielle, dit en faire déjà et annonce qu’il en fera plus encore) et bien sûr, à mesure de nouveaux développements, migrer progressivement ses clients vers… une seule et même plateforme. Aujourd’hui, elles sont deux par la force des choses. Il ne faudrait que ce soit le talon d’Achille… A suivre. Rendez-vous du 24 au 26 avril prochains à Las Vegas, au Hard Rock Hotel pour le show de l’année : REV2018 et sa baseline : put the pedal to the metal ! Tout un programme. A suivre…

Publié le 30/11/2017 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°266 - Décembre 2017

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play