Publicité

Evénement

Actualité

Publié le 14/12/2016 - Par la rédaction

Gala des Achats : « Osons ensemble », un nouveau slogan pour les directions achats

La 5e édition du Gala des Achats organisé et animé par Marc Dumas (MDC) mardi 13 décembre a tenu toutes ses promesses. Plus de 120 décideurs achats se sont pressés au Pavillon Royal (Bois de Boulogne) pour cette dernière séance de networking de l’année.

Marc Dumas comme à son habitude fait bien les choses : il réserve une salle dans un endroit prestigieux, dresse plusieurs tables, une estrade avec une caméra et quelques micros. Il ne lui reste plus qu’à attendre des invités généralement issus de ses deux clubs maison : le club Planète Sourcing présidé par Thierry Bellon, Délégué Général aux achats d’Air France et le club Managers Achats supervisé, lui, par Pierre-Alexandre Goulmot, directeur des achats du groupe NRJ. Le Gala des Achats couronne une année d’échanges qui se tiennent à intervalles réguliers. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces réunions sont courues et les échanges sans langue de bois. Notre hôte y veille. Le débat, c’est lui qui l’anime et les questions partent en rafales… Cette année, il avait demandé à ses deux Présidents, quelques directeurs achats (Christophe Sassolas, Total, Yasser Balawi, Danone, Hervé Montaigu, groupe SEB, Daniel Righetti, Colas, Olivier Gourmelon, Siemens France) et deux autres observateurs (Pierre Pelouzet, Médiateur des entreprises et … votre serviteur de La Lettre des Achats) de rédiger chacun une courte contribution, publiée dans le programme de la soirée (comme au théâtre). La preuve par les mots d’une soirée nourrie… Les uns et les autres seront dûment « cuisinés » sur leur propos. N’oublions pas les sponsors (Banctec, Barco Imago, Cepovett, Descours & Cabaud, 2SDTI, Neoditel, Office Dépôt, SAP Ariba, Silvera, Valdelia) qui eux aussi seront invités à la table des débats et le show peut débuter !

Une interrogation a dominé les échanges : comment les achats peuvent-ils coller au mieux au business ? Autrement dit plus doctement, à la stratégie de leur entreprise, surtout si celle-ci vit comme beaucoup une mutation ? Le mot Digitalisation résume à lui seul les nouveaux enjeux. Personnalité charnière, Pierre Pelouzet, ex-Directeur des achats et Médiateur des entreprises depuis 4 ans, interrogé sur l’évolution des achats, a pu témoigner aussi de l’évolution du regard des politiques sur… les entreprises, leur souci de compétitivité. Pensez ! Ses deux anciens patrons (Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron) sont candidats à l’élection présidentielle… Et les mauvaises langues de penser très fort, qu’encore un peu, et l’Etat s’intéressera vraiment à la question de la maîtrise des dépenses publiques. Entre temps, les entreprises auront encore fortement évolué. Yasser Balawi n’y va pas par quatre chemins et parle de changement de paradigme ! Alors que sourcing et renégociation apparaissent dans la dernière enquête annuelle de La Lettre des Achats (LDA 254 – L’état des achats 2017) comme les deux premiers leviers utilisés par les achats, il s’étonne : comment aborder le changement d’ère que nous vivons actuellement – et donc notre futur proche - avec des outils d’hier ? Digitalisation des activités, mutation d’une économie de fabrication vers une économie de services, une économie circulaire, RSE, tous ces enjeux vont profondément impacter la manière dont les achats vont devoir fonctionner. Comment coller aux nouveaux besoins de l’entreprise, mieux, comment les anticiper ? Comment capter l’innovation ? Comment identifier les partenaires de demain ? En paraissant se soucier moins d’innovation dans leurs propres organisations que chez leurs fournisseurs (exigence n°2  toujours selon les réponses données à La Lettre des Achats), les acheteurs seraient-ils pris en plein délit… de contradiction ? Non ! L’innovation doit plus que jamais être sourcée à l’extérieur auprès des fournisseurs, bien au-delà du rang 1, vers les rangs 2 et 3, auprès des startups, vrai mouvement ou nouvelle bulle ?

Face à cette vague de digitalisation envahissant tout le champ du débat, quelques voix vont s’élever pour rappeler les limites des organisations actuelles (comment cumuler le quotidien et le prospectif ?), les effectifs parfois contraints, les outils qui n’ont pas achevé (mais le doivent-ils ?) «d’automatiser» les achats purement transactionnels pour dégager du temps au profit des achats projets ? Peut-être aussi un manque de diversité parfois ? Moment magique dans cette soirée quand une voix féminine s’élève dans l’assistance pour dénoncer le manque de… femmes à la tribune. C'est vrai : Aucune ! Dans la salle pourtant, beaucoup de directrices achats et non des moindres (Bio Mérieux, GE, La Poste, Nokia, etc.). Et ce message lancé par cette intervenante : attention à continuer de privilégier les échanges directs, le dialogue avec nos partenaires, nos fournisseurs. Ne pas se précipiter dans le chaudron de la digitalisation et de ses outils…

Les achats ont de l’énergie à revendre. Les entreprises n’ont pas investi dans un niveau d’excellence de leurs troupes en hausse constante qui ne pourrait s’employer ! Les achats se rêvent en super-facilitateurs capables d’adresser aussi bien leurs entreprises que d’identifier de nouveaux partenaires. S’ils taillent dans les coûts et ne renoncent pas à leur pouvoir de négociation, les acheteurs créent surtout de la valeur. Une expression enfin pour résumer tous les échanges de la soirée : «Osons ensemble !». Admirable esprit de synthèse de Thierry Bellon. La formule est de lui. Rendons à César… A l’année prochaine.

Publié le 14/12/2016 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°287 - Novembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play