Publicité

Etude Evénement

Actualité

Publié le 04/01/2016 - Par la rédaction

Etude AgileBuyer – X-Achats : les priorités pour les achats en 2016

C'est le premier rendez-vous de l'année. Pour cette enquête administrée en ligne dans les derniers jours de décembre, le cabinet AgileBuyer associé cette fois à X-Achats a recueilli 482 réponses. De ce sondage express, il tire dix tendances achats pour 2016.

Voici donc les priorités des acheteurs en 2016 :

1. Réduction des coûts avant tout.
L’indicateur des objectifs de réduction de coûts des entreprises n’a jamais été aussi élevé :  82% des sondés indiquent qu’il s’agira de l’objectif premier en 2016, en hausse de 5 points par rapport à 2015.

2. Des relations plus tendues avec les fournisseurs.
40% des sondés estiment que leurs relations fournisseurs se sont tendues au cours des trois précédentes années. La première cause évoquée à 65% est liée à l’augmentation des objectifs de réduction de coûts fixés par les directions générales

3. Pas de priorité au  "made in France".
 Les objectifs achats « Made in France » progressent lentement et s’élèvent à 16% en 2016 (hausse de 2 points par rapport à 2015). Seulement 12% déclarent qu’acheter français est trop cher. En parallèle, 58% des sondés déclarent qu’acheter dans les pays à bas coûts n’est pas un axe de travail, en dépit des objectifs de réduction des coûts.

4. Les délais de paiement s'améliorent.
Les Achats sont davantage évalués sur le respect des délais de paiement fournisseurs, 65% en 2016, chiffre en augmentation de 9 points par rapport à 2015.

5. L'innovation en pointe.
Le travail sur la recherche de l’innovation fournisseur est bien présent au sein des entreprises. Pas moins de 42% ont des personnes dédiées à l’innovation fournisseurs.

6. Regain d'attention aux  risques fournisseurs.
Après une baisse d’intérêt en 2015, la gestion des risques fournisseurs fait partie des objectifs 2016 pour 75% des sondés, soit 9 points de plus qu’en 2015.

7. Le RSE progresse mais loin de la Cop 21.
54% des entreprises ont des objectifs de RSE aux Achats, soit un gain de 9 points par rapport à 2015. Les conséquences concrètes de la COP 21 semblent cependant assez lointaines. Ainsi, 45% des sondés ne savent pas s’ils seront impactés et seuls 8% se sentent concernés par les répercussions.

8. Normes et réglementation, oK, mais sans plus.
L’impact de l'affaire Volkswagen parait lui aussi assez faible. les entreprises n’ont pas renforcé le contrôle sur les aspects normatifs et le respect des réglementations. Seuls 4% des sondés ont agi sur ce point, tous secteurs confondus.

9. Fournisseurs, toujours moins.
La réduction du panel fournisseur est un objectif en augmentation constante depuis trois ans, 57% en 2016 contre 48% en 2014.

10. Le SI achats, petit à petit...
Les outils collaboratifs au service des Achats se développement lentement : seulement 30% des sondés disposent de ces outils pour un usage interne, et 22% pour un usage externe.

Publié le 04/01/2016 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°277 - Décembre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play