Publicité

E-achat Rachat

Actualité

Publié le 13/07/2017 - Par la rédaction

E-achat : Perfect Commerce devient Proactis

Le spécialiste britannique de l'e-procurement Proactis vient d'annoncer le rachat de Perfect Commerce pour 132,5 millions de dollars. L'accord reste toutefois conditionné à l'acceptation des actionnaires. Le verdict est attendu courant août. Baptisé Proactis, le nouveau groupe entend proposer une offre complète Source to pay, s'appuyant sur un puissant business network.

Avec l'acquisition de Perfect Commerce, le britannique Proactis, spécialisé dans l'e-procurement va étoffer son offre sur le segment du Source to pay. « Ensemble, Proactis et Perfect Commerce vont  proposer à leurs clients une véritable plateforme très complète répondant à l'ensemble des besoins de la chaîne Source to Pay, tout en s'appuyant sur le business network mondial de Perfect Commerce ainsi que sur des applications pour la finance… », explique Martial Gerardin, managing director Europe chez Perfect Commerce.

Trés centré sur le Royaume-Uni, Proactis va en outre étendre sa présence à l'échelle mondiale. « Avec Perfect Commerce, Proactis s'ouvre le marché de l'Europe continentale, et notamment de ses deux principaux pays, la France et l'Allemagne et se renforce aux Etats-Unis », détaille Martial Gerardin, tout en soulignant également la complémentarité des deux entreprises en matière de clientèle : « Proactis compte 800 clients, essentiellement des entreprises du mid-market réalisant un chiffre d'affaires compris entre 100 et 500 millions de dollars, quand Perfect Commerce collabore avant tout avec des grands comptes, au nombre de 150 ».

 

Un modèle de santé financière

Fort de ces synergies, le nouveau groupe Proactis entend devenir un leader mondial du marché du SI achats. « Historiquement, Perfect Commerce et Proactis ont la particularité dans le monde du SI-achats d'être deux sociétés rentables. Le nouveau groupe Proactis aura ainsi toutes les cartes en main pour poursuivre son développement sur la base de fondamentaux financiers sains et équilibrés, quand nombre d'éditeurs sont en mode start-up et cumulent les pertes sous le poids de dépenses marketing servant à financer leur croissance », indique Martial Gerardin, tout en ajoutant « Proactis étant une société cotée sur le marché AIM à la Bourse de Londres, le nouveau groupe bénéficiera d’une plus grande visibilité lui permettant d’accélérer la conquête de nouveaux clients ».

Au terme de la fusion des deux entreprises, Proactis comptera 450 salariés répartis à travers 100 pays. « Avec un chiffre d'affaires de 25 millions de livres pour Proactis et d'un peu plus de 35 millions de dollars pour Perfect Commerce en 2016, notre nouveau groupe affichera un chiffre d'affaires global avoisinant les 80 millions de dollars, pour approximativement 1 000 clients appartenant à la fois aux secteurs public et privé, et un nombre de fournisseurs connectés dépassant les deux millions » détaille Martial Gerardin, tout en indiquant que le siège du nouveau Proactis se situera à Londres.

Publié le 13/07/2017 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°263 - Septembre 2017

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play