Publicité

E-achat

Actualité

Publié le 02/07/2013 - Par la rédaction

E-achat : la fonction profite pleinement des outils

La valeur créée par les outils d’e-achat ne fait plus débat, selon la première édition de l’enquête trimestrielle « Tendances Achats » réalisée par Ivalua. Mais au-delà des gains financiers directs, son évaluation doit aussi intégrer des bénéfices d’ordre qualitatif.

Certains de ces bénéfices intangibles sont même considérés comme des gains essentiels : l’augmentation de la productivité, la réduction des risques ou la structuration des processus arrivent ainsi en tête des réponses du panel, juste devant la réduction des coûts achats. Suivent l’amélioration de la communication des acteurs impliqués, la satisfaction des clients internes et le renforcement de la relation fournisseurs. D’un point de vue marketing, la mise en place d’un SI achats n’est pas perçue comme très bénéfique : peu ou pas de réduction du time-to-market, ni de gain de parts de marché.

Parmi les conditions de succès du SI achats, la communication interne et l’implication du « top management » (direction générale, directeur achats, etc.) sont les plus citées. Quant au délai de réalisation des bénéfices, les deux tiers des répondants (65 %) l’estiment à moins d’un an après le déploiement, et un gros quart (28 %) plutôt de un à deux ans. En ce qui concerne le calcul du ROI du SI achats (hors coût d’acquisition de la solution), les principaux coûts pris en compte sont ceux liés aux développements spécifiques, à l’interfaçage avec d’autres systèmes et à la transition de l’éventuel outil déjà en place vers le nouveau. Enfin, si les gains financiers viennent d’abord soutenir les comptes de l’entreprise, l’enquête s’est intéressée à la redistribution des ressources économisées grâce aux outils mis en place aux achats. Les réponses révèlent qu’elles sont principalement utilisées pour améliorer la qualité des prestations de la fonction : renforcement de la relation avec les fournisseurs (71 % de citations), mise en place d’une stratégie d’achats responsables (63 %), développement de nouveaux services (61 %). 

L’enquête a été réalisée auprès de professionnels des achats (directeurs des achats, consultants, acheteurs, responsables SI achats, etc.) dans plus de 140 entreprises et organisations, en mars et avril derniers.

Publié le 02/07/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°280 - Mars 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play