Publicité

E-achat Performance

Actualité

Publié le 02/09/2013 - Par la rédaction

E-achat : B-pack veut se renforcer en Europe

Après s’être concentré sur les Etats-Unis, à travers sa filiale créée il y a quatre ans, l’éditeur français spécialisé sur la chaîne achats-finances entend renforcer sa position sur le marché européen, où sa solution a déjà été déployée dans de nombreux pays.

Avant l’été, en plus des projets avec plusieurs entreprises françaises dans les secteurs de la banque, l’assurance, le BTP et la haute couture, l’éditeur annonçait trois nouvelles signatures aux Etats-Unis aux cours des mois précédents : Buccaneer Alaska, National Diversity Solutions, Guiford Child Development. Il insistait surtout sur la « croissance de 100 % » du chiffre d’affaires de B-Pack Inc. en un an, avec environ 1 million de dollars (environ 760 000 euros) de ventes en 2012. Fort de cette percée outre-Atlantique et alors que le chiffre d’affaires global tend à stagner autour de 4 millions d’euros, l’éditeur entend désormais renforcer sa position sur le marché européen. Tout en restant en ligne avec sa nouvelle stratégie orientée sur les services et les partenariats, et en poursuivant l’enrichissement de son offre.

Chargé de la mission, Bruno Charrat, récemment nommé directeur opérationnel EMEA, pourra s’appuyer, en plus de la France où « l’activité reste stratégique », sur les antennes dont B-pack dispose au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark et en Suède depuis plusieurs années. « Nous sommes en train de capitaliser sur cette présence pour poursuivre notre développement commercial sur un périmètre plus étendu, explique Julien Nadaud, PDG et fondateur de l’entreprise. En même temps que nous déployons nos solutions dans de nouveaux pays, nous étudions les opportunités de nous y installer ». Après l’Allemagne et la Pologne, où la mise en place de bureaux serait en cours, la Russie et la Suisse pourraient suivre. B-pack, qui est également présent au Maroc et au Panama, souhaite réaliser « plus de la moitié du chiffre d’affaires à l’international dans les deux ans », contre un quart actuellement.

Publié le 02/09/2013 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play