Publicité

Par la rédaction

Conjoncture : les Achats à l’épreuve de la croissance

Accompagner la croissance n’est pas un exercice facile. Bien sûr négocier avec des volumes d’achats plus importants ne peut qu’être un avantage, mais à condition que tous les fournisseurs soient fiables et capables de suivre le rythme. La gestion des risques de rupture et le développement de relations de moyen long terme montent d’un cran dans la hiérarchie des priorités et mieux vaut ne pas découvrir ces dimensions de la performance achats du jour au lendemain. D’autant plus que tous les fournisseurs ne partageront pas nécessairement l’enthousiasme d’un directeur achats pour la croissance de son entreprise. Si la croissance impose un test de résistance aux fournisseurs, elle met aussi l’organisation achats à l’épreuve. Les acheteurs sont sollicités sur des projets plus vastes, plus urgents, aux enjeux plus forts… la pression monte sur les équipes. Et, là encore, mieux vaut avoir anticipé cette montée en gamme. En cas de croissance externe, s’inviter dans la phase amont des due diligence n’est pas donné à toutes les organisations achats. Leur capacité d’investigation sur l’environnement fournisseurs de l’entreprise acquise est pourtant essentielle pour prévenir toute mauvaise surprise. Ensuite, passés les gains rapides, les Achats auront-ils la capacité de repenser la stratégie fournisseurs en fonction des nouvelles dimensions de l’entreprise ? Avec cette vision stratégique, les frontières même de la responsabilité de la direction des achats peuvent s’en trouver élargies… jusqu’à piloter certaines acquisitions de partenaires clefs comme des start-ups.

Au sommaire de ce dossier :

Témoignages

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°273 - Juillet - Août 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play