Publicité

Publié le 25/07/2014 - Par la rédaction

CH de Valenciennes : un ESAT parmi les 50 premiers fournisseurs

Engagé depuis longtemps dans une politique achat développement durable, le Centre hospitalier de Valenciennes a notifié deux marchés à un ESAT : un marché de reprographie réservé, et un marché d’ordonnance avec mise en concurrence.

Dépassant sa propre stratégie de développement durable, le Centre hospitalier de Valenciennes (90 millions d’achats hors investissement) vient d’attribuer un lot de marché de fournitures d’ordonnances à un établissement et service d’aide par le travail (ESAT), les Ateliers d’Ostrevent, alors que l’appel d’offres n’était pas réservé au secteur protégé. « Les ordonnances sont soumises à des règles un peu particulières avec impressions de codes barres etc. donc nous avons souhaité organiser une vraie mise en concurrence, raconte Philippe Honoré, directeur des achats du CH de Valenciennes. L’Atelier a décroché un des lots en étant comparé à d’autres sociétés sur un pied d’égalité car nous n’avons plus de contribution FIPHFP (fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) à régler pouvant permettre de compenser des coûts plus élevés. » Le lot représente 30 000 euros pour des ordonnances personnalisées pour chaque praticien.

L’établissement, très engagé dans une politique d’achat durable avait déjà, fin 2013, notifié un marché reprographie pour 80 000 euros à ce même fournisseur. Mais ce marché-là était réservé au secteur protégé afin de montrer qu’un véritable achat économique était possible dans le social. Résultat : 25 % d’économies. « L’économie est générée par plusieurs aspects, souligne Philippe Honoré. Nous avons d’abord pu négocier sur le prix. Et nous avons également joué sur la rationalisation des impressions, car en prestation interne, nous consommons moins et mieux. C’est aussi un acte écologique. »

 

Etudier le marché fournisseur en détail

La direction des achats a établi sa stratégie développement durable depuis quatre ans. Elle a débuté par une phase de sourcing global pour mieux cerner le potentiel du secteur adapté. « Le préalable est de bien connaître le marché fournisseur et les opérateurs économiques pouvant répondre à ce type de besoin, assure Philippe Honoré. Nous sommes donc allés sur place pour voir comment ce type d’entreprise fonctionnait, connaître leurs capacités et s’assurer qu’il y a une réelle activité de personnes handicapées. » Cette étude approfondie du tissu économique social régional a permis de découvrir un secteur mobilisable en nettoyage de linge, en atelier de mécano-soudure, en prestation florale, ou encore en en création de kit.

La direction des achats a ensuite réalisé un travail pédagogique vers ses clients internes. « Il faut savoir les rassurer sur les performances de sociétés qui sont en réalité des associations, » explique Philippe Honoré. Et pour assurer la réussite de sa stratégie développement durable, le directeur des achats insiste sur l’aspect économique : « je défends l’intérêt de mon client interne, dit-il. Pour être gagnants-gagnants, la négociation doit se faire au plus juste. Donc sur celle du marché de reprographie par exemple, je connaissais nos coûts de fonctionnement, nos besoins en volume, et nous avons fait plusieurs aller-retours sur les prix des coûts copies couleurs, et noir et blanc. » Les Ateliers de l’Ostrevent a réalisé aujourd’hui plus de 340 000 euros de chiffre d’affaires avec le CH de Valenciennes en 2013 et s’est glissé parmi les 50 premiers fournisseurs de l’établissement, dont les deux principales familles d’achats restent les médicaments et les dispositifs médicaux.

 

EN CHIFFRES

Etablissement hospitalier

Chiffre d’affaires : 330 millions d’euros

Nombre de lits : 2 000 lits

Effectif total : 4 500 personnes

Montant des achats : 90 millions d’euros hors investissements.

Effectif achat : 5 personnes

Publié le 25/07/2014 - Par la rédaction

Soyez les premiers à régir à cet article

Réagir à cet article

Les réactions sont réservés à nos lecteurs ayant un compte.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur et tout visiteur pourra signaler un contenu de nature à présenter un caractère illicite à l’adresse suivante : contact@lettredesachats.fr

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°277 - Décembre 2018

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play