Publicité
La Lettre des Achats - Février 2019 N°279
Février 2019

Support

Enquête

Pilotage de la relation fournisseurs : une mécanique bien huilée

Une mécanique bien huilée

Témoignages

Pierre Blouet - Directeur des achats
« Les outils de gestion de la relation fournisseurs doivent être au maximum interfacés »

Laurent Deleville - Directeur Open Innovation - Safran
« Une solution d’intelligence collective facilitant le référencement de tous les co-innovateurs »

Par la rédaction

Laurent Deleville - Directeur Open Innovation - Safran

« Une solution d’intelligence collective facilitant le référencement de tous les co-innovateurs »

La direction de l’open innovation de Safran a trouvé dans Yoomap un portail permettant d’identifier tous les fournisseurs potentiels d’innovation, mais aussi une plateforme collaborative encadrant les projets de co-innovation.

Pourquoi avoir opté pour la solution Yoomap dans le cadre de votre démarche d’innovation ouverte ?

Notre objectif au sein de la direction open innovation est de détecter chez nos fournisseurs historiques, mais également auprès des startups, à l’échelle mondiale, les idées d’innovation permettant au groupe Safran d’accélérer la mise sur le marché de produits et de services toujours plus innovants. Dès la création de notre direction open Innovation en 2013, il nous est apparu essentiel de faire vivre et d’enrichir en permanence cet écosystème. Le mot d’ordre lancé aux 90 000 collaborateurs de Safran a ainsi été : « soyez fiers de trouver à l’extérieur l’innovation et faites-la connaître à la collectivité ». Mais pour cela, nous avions besoin d’un outil. Avec Yoomap, chaque collaborateur dispose d’une solution d’intelligence collective facilitant le référencement de tous les co-innovateurs susceptibles de travailler avec Safran.

Quelles sont les fonctionnalités de l’outil ?

Yoomap ne se limite pas à un outil de catalogage. Il accompagne également nos équipes dans leurs projets d’innovation. Notre base de co-innovateurs peut être classée par thématique ou par business unit. Toutes les entités du groupe ont ainsi un accès direct à la fiche contact de la startup susceptible de leur apporter de l’innovation mais également au prescripteur interne ayant collaboré avec cette startup. Elles ont dès lors la possibilité d’accéder immédiatement à des renseignements complémentaires, par exemple sur les technologies développées. Il est également possible de travailler en mode projet, de suivre l’avancement d’un POC et d’affilier des co-innovateurs à un projet. Véritablement déployée à partir de début 2018 avec 300 références, notre base Yoomap comptait fin 2018, 3 000 références.

Quel retour sur investissement attendez-vous de cet outil ?

Yoomap est une solution avec un excellent ROI. L’une de nos filiales a par exemple gagné un an sur un programme de recherche, une startup disposant d’une technologie déjà mature ayant été référencée par une autre entité du groupe au sein de Yoomap. Avec l’intelligence collective apportée par Yoomap, le réseau de la direction open innovation se limite par ailleurs à douze personnes actuellement, avec des profils divers issus des achats, du marketing ou de la R&D et ne devrait à terme pas dépasser quinze personnes, quand Safran compte globalement de l’ordre de 1 000 acheteurs. Yoomap est par ailleurs une solution agile et une équipe avec laquelle nous avons un haut degré de confiance. Les modifications sur l’interface sollicitées par nos collaborateurs internes sont généralement réalisées dans la journée.

Disposez-vous d’autres outils pour capter l’innovation fournisseurs ?

Yoomap constitue l’une des pièces de notre puzzle pour capter l’innovation. Nous utilisons également un outil de data visualisation, Linkurious. Cette solution nous permet de visualiser sur écran toutes les interactions entre les co-innovateurs présents au sein de la base Yoomap, à savoir avec quel nombre de filiales travaille un co-innovateur, si ce dernier est sous-exploité ou au contraire surexploité… Malgré la puissance de Yoomap, nous avons également recours à Idexlab. Cet outil nous sert à scanner le web à partir de mots clés pour trouver des sociétés ou laboratoires innovants dans le monde entier. Les résultats d’Idexlab sont ensuite réintégrés dans Yoomap.
En chiffres
Safran
Aéronautique
Chiffre d’affaires (2017) : 16,5 Mds d’€
Effectif total : 58 324 personnes
Montant des achats : 9,6 Mds d’€
Effectif achats : 1 000 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°282 - Mai 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play