Publicité
La Lettre des Achats - Février 2018 N°268
Février 2018

Support

Enquête

Intelligence artificielle : les outils de l’acheteur augmenté

Les outils de l’acheteur augmenté

Témoignages

James Edward Johnson - Director of Supply Chain Risk Management and Analytics - Nielsen
« SAP Ariba nous aide à mieux évaluer nos risques fournisseurs »

Sophie Baudou - Responsable des achats - Ville de Meudon
« Recourir à un champ d’expression libre a eu l’avantage d’élargir notre sourçage et sa pertinence »

Par la rédaction

James Edward Johnson - Director of Supply Chain Risk Management and Analytics - Nielsen

« SAP Ariba nous aide à mieux évaluer nos risques fournisseurs »

Comment l'intelligence artificielle permet-elle d'optimiser votre risk management ?

Avec l’apport de l’intelligence artificielle, la plate-forme SAP Ariba nous aide à mieux évaluer nos risques fournisseurs. Leur identification n’est pas toujours simple, en particulier concernant les petites et moyennes entreprises. Les rapports des agences de contrôle sont loin d’être fréquents concernant ces entreprises. De plus, les sites web et les informations relatives aux petits fournisseurs sont souvent en langue étrangère… Avec l’IA, la recherche devient dynamique. Toutes les sources d’informations pertinentes sont analysées. Notre propre base de données, comptant plus de 40 000 fournisseurs, est aussi mieux étudiée, grâce à une classification par catégorie automatisée.

Concrètement, quels sont les bénéfices de l'IA ?

Jusqu’ici, l’analyse du risque d’une famille d’achats, par exemple de matériel technologique, se limitait bien souvent au top 10, voire au top 20 de nos fournisseurs. Bien qu’en réalité, notre base de données en répertorie des centaines. Désormais avec l’IA, nous sommes capables d’identifier les risques avec un haut niveau de pertinence pour l’ensemble d’entre eux. Nous disposons d’une meilleure visibilité sur nos risques et notre spend, ce qui nous permet d’optimiser le recours à nos fournisseurs. Nous avons un meilleur catégorie management de nos risques. Plus généralement, grâce à un scoring des risques intelligent et l’identification des entreprises les plus risquées, nous pouvons optimiser nos relations avec toutes les entreprises.

L'IA contribue-t-elle à alléger votre charge de travail ?

L’enjeu en matière d’évaluation des risques est d’être suffisamment efficace pour détecter les problèmes cachés. L’IA aide à identifier les faux-positifs ou les risques les moins importants, ce qui facilite notre risk management. Concernant les faux-positifs, nous perdions énormément de temps avec les risques incorrectement répertoriés. Nous ne disposions pas d’une vision irréprochable de l’ensemble de nos fournisseurs. Désormais avec l’IA, nous pouvons passer moins de temps à ces tâches chronophages. En automatisant nos process, nous avons d’ores et déjà accru notre capacité de travail. Cette nouvelle est d’autant plus appréciable que nos ressources et nos budgets ne sont pas en expansion quand, dans le même temps, notre charge de travail s’accroît compte tenu d’un environnement réglementaire toujours plus étoffé. La GDPR (règlement général sur la protection des données, Ndlr.) arrive par exemple en 2018. Plus généralement, l’IA ne se limite pas à des gains ponctuels. Avec sa capacité d’apprentissage, l’IA ouvre au contraire la voie à des progrès continus.
En chiffres
Nielsen
Société d’études marketing
Chiffre d’affaires : 6,3 Mds de $
Effectif total : 43 000 personnes
Montant des achats : 3 Mds de $, dont 1 Md de $ négocié par l’équipe de sourcing stratégique
Effectif achats : 100 personnes, dont 50 en lien direct avec le CPO

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°283 - Juin 2019

Les indicateurs

Les indicateurs Commoprices

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play