Publicité

Par la rédaction

Ecovadis

« Les performances RSE des fournisseurs participant à ce type d’initiatives progressent plus rapidement »

Depuis cinq ans, Ecovadis est partenaire d’initiatives sectorielles lancées par des donneurs d’ordre. Celles-ci visent à faciliter et encourager les démarches RSE de leurs fournisseurs en standardisant notamment leurs évaluations.

Pourriez-vous nous présenter la dernière initiative sectorielle à laquelle vous avez participé ?

Fin 2017, nous avons participé au lancement de la Responsible Beauty Initiative (RBI) en partenariat avec Clarins, Coty, L’Oréal et le groupe Rocher. L’objectif de cette initiative est d’améliorer les démarches RSE de la chaîne d’approvisionnement de l’industrie mondiale de la beauté à travers le partage entre les membres des meilleures pratiques et processus. Notre plateforme de notation représente le support de cette initiative. Nous souhaitons mettre en place un standard d’évaluation sectoriel afin de pousser d’autres groupes de cosmétiques à rejoindre l’initiative. La plupart d’entre eux travaillent avec les mêmes fournisseurs, le RBI permet donc de partager les évaluations entre les membres. Il s’agit de la cinquième initiative sectorielle de ce type à laquelle nous participons. Nous travaillons actuellement avec d’autres industries pour mettre en œuvre des démarches de ce genre en 2018.

Quels sont les autres secteurs qui mettent en commun votre solution ?

En 2012, nous avons déployé notre solution au sein de l’initiative GeSI, lancée dans le secteur des TIC pour mettre en place une approche commune d’évaluation et de suivi des pratiques RSE de leurs fournisseurs. Puis, en 2013, Ecovadis a rejoint l’initiative « Together for Sustainability » (TfS) lancée par des groupes chimiques. TfS est aujourd’hui devenu une référence mondiale qui regroupe les 20 premiers groupes de chimie mondiaux. Notre plateforme évalue environ 10 000 fournisseurs pour les membres de cette initiative. En 2015, nous avons participé au lancement de Railsponsible, qui a pour but de mobiliser les fournisseurs du secteur ferroviaire et de promouvoir des pratiques responsables tout au long de la chaîne logistique. Elle regroupe aujourd’hui sept sociétés mondiales de l’industrie ferroviaire dont Alstom et la SNCF. Enfin, nous nous sommes également associés aux membres d’Aim-Progress, un groupe d’entreprises de biens de consommation courante ayant pour objectif de mettre en place des pratiques d’achats responsables

Quels sont les avantages pour les fournisseurs que vous évaluez ?

Lorsqu’un fournisseur est évalué via notre plateforme par un membre d’une de ces initiatives, il peut accepter de partager sa notation de performance RSE avec les membres actuels et futurs de l’initiative qui utilisent notre solution. Cela lui permet de réduire considérablement le temps passé à répondre à de multiples audits. Il peut également accroître son exposition et créer de nouvelles relations commerciales avec d’autres membres. Par ailleurs, nous avons observé que les performances RSE des fournisseurs participant à ce type d’initiatives progressaient plus rapidement. Enfin, nous avons mis en place une série de garde-fous pour s’assurer que l’impact reste positif pour le fournisseur. Par exemple, les membres d’une initiative n’ont pas le droit de décider communément d’exclure un fournisseur.
En chiffres
Évaluation RSE
Année de création : 2007
Clients : 30 000(dont 175 équipes d’achats de multinati onales)
La méthodologie d’évaluation RSE d’Ecovadis couvre :
Catégories d’achats :
150
Pays : 120
Indicateurs RSE : 21

Portrait

Pierre-François Thaler Directeur

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°285 - Septembre 2019

Le catalogue

Le catalogue Silex

Nos partenaires

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play