Publicité
La Lettre des Achats - Mai 2012 N°205
Mai 2012

Marchés

Enquête

FLOTTES AUTOMOBILES
2012, ANNÉE ÉLECTRIQUE ?

FLOTTES AUTOMOBILES : 2012, ANNÉE ÉLECTRIQUE ?

BOSCH FRANCE
« L’autopartage se rentabilise »

LA POSTE
Le courant passe depuis 1995

Par la rédaction

LA POSTE

Le courant passe depuis 1995

La Poste s’est dotée d’une large gamme de matériels électromobiles. La démarche vise l’exemplarité écologique et améliore les conditions de travail des collaborateurs. Les achats jouent un rôle moteur car l’optimisation des TCO est la clé des déploiements.

A l’heure de réceptionner ses premières Kangoo ZE, fin 2011, La Poste annonçait avoir déjà roulé plus d’un million de kilomètres avec ses voitures électriques déjà en parc. Sans compter les kilomètres parcourus par ses chariots, vélos et autres quads, déployés en milliers d’exemplaires sur tout le territoire. « La Poste a des besoins sur de petites distances, parfaitement programmés, avec un retour au garage qui permet une recharge même un peu longue. C’est aussi le cas pour les voitures, avec moins de 15 % des tournées, dépassant les quelques dizaines de kilomètres, donc les limites actuelles de l’autonomie électrique », relève Sylvain Fresnault, le directeur des achats de la branche courrier. La mobilité électrique est ainsi une réalité tangible dans la flotte de La Poste, qui vient d’entamer son huitième projet pour la deuxième génération de vélos à assistance électrique. Il s’agira ensuite de trouver dans le mode de propulsion électrique le successeur de ses deux-roues thermiques.
« Depuis des années et pour tous ces matériels, les achats ont mené un travail de fond avec la direction technique, notamment sur l’amélioration de la performance des batteries. Quitte à s’impliquer dans la fiabilisation de leur filière industrielle, dans une approche de sourcing très amont », poursuit-il. La Poste a ainsi mené ses propres expérimentations quant à l’autonomie, un enjeu clé. Annoncée à 170 kilomètres en norme NEDC (New European Driving Cycle), la Kangoo ZE révèle en pratique une autonomie de l’ordre de 100 kilomètres, voire à peine plus de 60 dans les conditions les plus exigeantes de l’utilisation postale.
Sur ce volet purement automobile, Sylvain Fresnault rappelle l’historique électrique de La Poste : l’achat de 800 VE à batterie nickel-cadmium en 1995, l’expérimentation du nickel-ion via une dizaine de VE dans les années 2 000. Puis la mise à la route en 2 010 de 250 VE fournis par un tandem PSA-Venturi, sélectionné à l’issue de deux ans de consultation. « Pour le programme suivant, nous visions un déploiement massif, en l’occurrence 10 000 VE. Cela supposait plutôt de travailler avec les grands constructeurs automobiles », poursuit-il. Et de noter que tous n’avaient pas la même maîtrise de la chaîne de traction électrique, des technologies de batterie ou d’électronique de contrôle.
Tournant 2009, les paramètres changent un peu dès lors que l’expertise technico-économique de La Poste lui vaut de devenir le fer de lance d’une démarche groupée. Les pouvoirs publics missionnent son PDG, Jean-Paul Bailly, pour l’acquisition de véhicules électriques performants, sûrs et proposant un TCO équivalent à celui d’un véhicule thermique. Sylvain Fresnault a, quant à lui, piloté le comité opérationnel du projet, y consacrant jusqu’à un tiers de son temps pendant 18 mois et jusqu’à six personnes issus des achats et de la direction juridique. « Il aura fallu beaucoup de travail pour approcher l’équivalence en TCO, finalement validée sur la base d’un kilométrage moyen de 15 000 kilomètres par an sur quatre à cinq années d’utilisation », indique-t-il. Et si en pratique, il estime pour l’instant un surcoût de 10 à 20 % côté VE, celui-ci devrait se combler avec l’amélioration des performances des véhicules et la baisse des prix au fil des commandes.

En chiffres
La Poste
Courrier, colis, services financiers
Chiffre d’affaires : 21 milliards d’euros
Effectif : 276 000 personnes
Montant des achats : 5,5 milliards d’euros
Effectif achats : 650 personnes

Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°241 - Septembre 2015

Nos partenaires