Publicité

Publié le 03/02/2021 - Par Guillaume Trécan

Le Cèdre recrute un nouveau directeur des marchés et s’engage comme Société à Mission

Louis de Lamaëstre a rejoint le groupement d’achats Le Cèdre et devra mettre en œuvre la “mission” désormais inscrite dans ses statuts, où l’équité et la transparence vis-à-vis des fournisseurs figurent en bonne place.

Louis de Lamaëstre (43 ans, MAI Kedge BS) a été recruté par le groupement d’achats Le Cèdre en septembre 2020 à la tête de la direction des marchés. Il rapporte au directeur général et dirige une équipe composée de 40 personnes (sur un total de 150 salariés du Cèdre) qui gèrent un volume de 460 millions d’euros annuels répartis en une centaine de catégories. Créé en 1998, Le Cèdre mutualise les achats de 10 000 adhérents : des associations, des établissements d’enseignement privé, des PME et PMI et des établissements de tourismes. Basé en Bourgogne, le groupement rayonne sur tout le territoire national et est également présent en Espagne, en Pologne et aux États-Unis.

En 2020, Le Cèdre a rejoint la communauté des entreprises à mission, ce qui aura une grande influence sur le travail de Louis de Lamaëstre et de son équipe. « Notre mission est inscrite dans nos statuts et elle nous est opposable. Nous nous engageons à servir nos adhérents de manière à favoriser une économie soucieuse du bien commun, respectueuse de l’homme et la planète, qui sache faire place à des relations solidaires et équitables, empreintes de gratuité », explique le nouveau directeur des marchés.

En d’autres termes, cela signifie, par exemple, que les acheteurs du Cèdre promettent à leurs fournisseurs le respect des engagements et la transparence. « Dans les Achats, on est parfois tenté d’omettre de donner certaines informations dont on sait qu’elles ne nous avantageront pas. C’est quelque chose que nous ne nous permettrons pas », assure Louis de Lamaëstre qui précise : « Nos équipes sont tout autant à disposition des adhérents et des fournisseurs. »

Auditable, la « mission » du groupement d’achats imprègne ses process, avec notamment un formalisme important dans les phases de soutenance, une lisibilité du positionnement de leur offre pour les fournisseurs, ou encore un affichage et un respect rigoureux des plannings.

Derrière la notion de « relations empreinte de gratuité », l’engagement va au-delà de la transparence. Il est aussi question de mener des actions qui n’auraient pas une finalité économique directe, comme par exemple des actions de formation, d’accompagnement, ou encore de conseil.

Louis de Lamaëstre a pour objectif de « continuer l’accompagnement que Le Cèdre propose en renforçant la communauté d’adhérents et en développant de nouvelles offres de services ». Il doit également « accélérer la mise en place et la richesse d’un référencement engagé en lien avec la mission du groupement et d’alternatives achats responsables. »

Louis de Lamaëstre vient de l’entreprise Norauto qu’il avait rejointe en 2011 pour mettre en place la direction achats indirects, avant de prendre la direction et du développement des activités BtoB de l’enseigne. Par le passé, il a successivement évolué aux Achats de Danone, Experian et Kering.

Publié le 03/02/2021 - Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°300 - Janvier 2021

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play